RSS articles
Français  |  Nederlands

Communiqué de presse du collectif des Afghans du 9 juin 2014

posté le 11/06/14 par collectif des afghans Mots-clés  sans-papiers 

Non, Kaboul n’est pas une ville sûre

Voilà un an que les demandeurs d’asile du collectif des Afghans luttent pour obtenir une protection en Belgique. Depuis l’annonce du retrait des troupes internationales et la préparation des élections en Afghanistan, on note une recrudescence des attentats par les talibans là-bas, partout dans le pays et également à Kaboul. Les cibles peuvent maintenant aussi être des femmes et des enfants. Et les attentats ont lieu partout dans la ville, aussi bien dans les zones considérées comme sûres(ambassades, etc.), que les autres.

Vendredi 6 juin 2014 : dans le centre de Kaboul, en matinée, attentat contre le convoi d’Abdullah Abdullah, un des deux candidats à la présidence ; bilan : une dizaine de morts.

Lundi 2 juin : les talibans annoncent une série d’attentats avant le deuxième tour des élections.

Lundi 26 mai : à Kaboul, au moins trois morts lors d’un attentat kamikaze contre un car de l’armée.

Lundi 12 mai 2014 : quatre roquettes lancées contre l’aéroport international de Kaboul, commando suicide dans le ministère de la Justice à Jalalabad (bilan : dix morts), attentat à Ghazni( bilan au moins trois personnes).

Mercredi 2 avril : à Kaboul, attentat d’un kamikaze contre le Ministère de l’intérieur ; bilan : six morts.

Vendredi 21 mars : à Kaboul, attentat dans le restaurant d’un hôtel de luxe lors de la soirée du Nouvel An afghan (Nowrouz) ;bilan : neuf morts, dont un journaliste afghan et sa famille.

Autant d’attentats perpétrés par les talibans dans la ville que Kaboul, que le CGRA considère comme sûre sur base des rapports de l’UNHCR et du CEDOCA.

Kaboul, où le CGRA conseille d’aller aux Afghans originaires d’autres régions dont il refuse les demandes d’asile.

Kaboul, où le CGRA a expulsé six candidats réfugié afghans depuis le début de l’année.

Combien de morts civils faut-il aux autorités belges pour accorder une protection à ces demandeurs d’asile ?

Le collectif des Afghans exige que leur situation soit reconsidérée, qu’un moratoire soit accordé à tous les Afghans,que reviennent les Afghans expulsés et que Kaboul ne soit plus considérée parle CGRA comme une « ville sûre ».

Nous,le collectif des Afghans, accusons le CGRA de mener une politique de non-assistance à personne en danger.

Le collectif des Afghans

Contacts

Samir Hamdard : 0486 913 510

Tanguy Waerenburgh : 0479 666 160


posté le  par collectif des afghans  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.