RSS articles
Français  |  Nederlands
lundi 8 mars 2021
14h30 - couverture radio de la journée 8 mars à Bruxelles ! posté le  - Agenda
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
mercredi 10 mars 2021
samedi 13 mars 2021
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires
10h00 - Formation : « Medic tout terrain » posté le  - Agenda

[Conférence-débat] Les sciences coloniales en Belgique et leurs avatars

posté le 29/10/16
lieu : ULB
adresse : Campus Solbosch - P. Héger - Bâtiment H - Auditoire H2215, Bruxelles
Mots-clés  Peuples natifs  projection / débat / concert 

Conférence-débat :
Les sciences coloniales en Belgique et leurs avatars

de Marc Poncelet (sociologue – ULG).

le jeudi 10/11/2016 à 20h
à l’ULB - Campus Solbosch - P. Héger - Bâtiment H - Auditoire H2215.

Les Sciences coloniales belges...

L’histoire des « Sciences coloniales belges » est aujourd’hui peu connue. Pourtant, indique Marc Poncelet, la colonisation du Congo « soutiendra l’édification d’un espace savant multidisciplinaire inédit dont il n’existe jusqu’à aujourd’hui aucun autre exemple dans l’histoire savante du pays » (1) : création de sociétés savantes géographiques, création de sociétés d’études coloniales, naissance de l’ethnologie, création de revues scientifiques, entrée des sciences coloniales dans les universités, création d’un Congrès colonial, d’un Institut royal colonial, d’une université coloniale, d’un Institut colonial international, d’institutions de recherche agronomiques, etc.

Qu’elle le reconnaisse explicitement ou non, la science coloniale « est d’emblée et simultanément constituée en argument de légitimation et en science du gouvernement indigène ».

« La réduction au silence de l’indigène, la réduction de son destin à celui de l’homme blanc n’eut jamais de meilleure justification que la maîtrise technique et scientifique promise de l’univers dans lequel il se mouvait. Cet argument a déclassé l’hypothèque raciale dans l’argumentaire colonial ».

… et leurs avatars

Cette histoire se poursuit aujourd’hui. Dans sa thèse « Sciences sociales, colonisation et développement : une histoire sociale du siècle d’africanisme belge » (1995), M. Poncelet établit que « Le champ belge des études en développement est l’héritier direct des sciences coloniales, institution savante très spécifique du royaume, institution née de et autour de l’unique colonie : le Congo. Colonie capitaliste par excellence, celui-ci fut investi d’emblée du schéma du développement. C’est autour de ce dernier que s’organisèrent les infrastructures savantes propres a l’outre mer, que s’accumula le patrimoine africaniste... »

Cette conférence est organisée par l’Institut Marcel Liebman et le Collectif solidarité contre l’exclusion asbl à l’occasion de la présence à l’ULB de l’exposition "Notre Congo/Onze Kongo : La propagande coloniale belge dévoilée" conçue par l’asbl Coopération par l’Education et la Culture (CEC) et présentée en collaboration avec ULB Coopération et ULB Culture (ULB 22 av P. Heger - Salle Allende - du 23 septembre au 17 décembre 2016).

N’hésitez pas à utiliser la page événement sur facebook pour diffuser l’invitation www.facebook.com/events/679889405510485/

(1) Marc Poncelet, « L’invention des Sciences coloniales belges" (2008). www.karthala.com/1952-linvention-des-sciences-coloniales-belges-9782811100803.html

(2) http://www.theses.fr/1995LIL12005


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.