RSS articles
Français  |  Nederlands
mardi 13 avril 2021
09h00 - les procès se poursuivent posté le  - Agenda
mercredi 14 avril 2021
lundi 19 avril 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 107 posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires
10h00 - Formation : « Medic tout terrain » posté le  - Agenda
samedi 1er mai 2021
00h00 - TOU•TE•S AU 1ER MAI FÉMINISTE ET RÉVOLUTIONNAIRE ! posté le  - Agenda
00h00 - Dans la rue pour le 1er Mai révolutionnaire 2021 ! posté le  - Agenda

De quoi la burqa pride est-elle le nom ?

posté le 27/02/13
-
Mots-clés  luttes sociales 

Il s’agit d’organiser un débat contradictoire qui reviendrait sur le chahut organisé à l’occasion de la venue de Caroline Fourest à l’ULB. En effet, cette histoire a fait couler beaucoup d’encre, jusque dans la presse internationale et dans certains partis politiques. Et depuis, on n’en parle presque plus. A l’époque une thèse s’est dégagée majoritairement à l’ULB et dans les médias. Le chahut aurait été l’expression "d’un attentat contre la démocratie mené par un groupuscule d’islamo-gauchiste-fasciste."

Pourtant de nombreuses personnes, à l’ULB comme ailleurs, ne se satisfont pas de cette interprétation et des suites données à l’événement (notamment la tenue d’une commission de discipline à l’encontre de Souhail Chichah.)

Or, un an après ces événements, même si un malaise persiste, l’atmosphère nous parait devenue assez sereine que pour tenter de sortir par le haut de cette affaire.

Non seulement il s’agit de poser l’enjeu de fond, la liberté d’expression, la dissymétrie de prise de parole dans l’espace public, le rôle de catégories raciales ou stigmatisantes dans l’interprétation de ce type d’événements et bien sûr le rôle des médias.

Mais d’autre part, il s’agit aussi de renouer le dialogue entre différentes sensibilités à l’ULB afin d’être à la hauteur de l’idéal libre-exaministe de l’institution universitaire. Est-ce qu’au-delà des invectives et des jugements à l’emporte-pièce, il est possible de retrouver la voie du débat argumenté et respectueux des personnes.

C’est pourquoi nous voudrions organiser un débat contradictoire permettant à chacun de se faire son opinion en fonction des interprétations en présence et ce, avec les principaux intéressés.

Dès lors, nous avons choisi les intervenants suivants :

Souhail Chichah (qui a accepté)
Olivier Mukuna (qui a accepté)
Sarah Bracke (qui a accepté)
Modération : ...
Autres intervenants en discussion.

L’événement aura lieu le 28 février 2013 au bat. K. (en fonction des agendas)

Etant donné que le sujet est relativement sensible, nous serons attentifs au fait que l’organisation soit irréprochable et que le débat puisse avoir lieu dans les meilleures conditions.

L’organisation est donc assumée par "Quart d’X", collectif anti-raciste.
Nous avons actuellement le soutien confirmé des Etudiants Socialistes, d’Amnesty ULB, des Indigènes de Belgique, d’Egalité et de la Jeunesse Ouvrière Chrétienne BXL (JOC).

Chacun, quel que soit son point de vue, est invité à s’exprimer sur ce mur, dans le respect de chacun. Et si vous êtes téméraire, on vous propose même de nous laisser vous filmer pour réaliser un clip qui reprendrait un panel d’avis. Contactez-nous sur ce post ou par MP !

WORK IN PROGRESS !

L’organisation de ce débat est difficile, mais les négociations sont en cours pour assurer un débat de qualité. A suivre...


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.