RSS articles
Français  |  Nederlands
mardi 2 mars 2021
20h00 - Apéro-débat en ligne | Prison : le travail à la peine posté le  - Agenda
mercredi 3 mars 2021
18h30 - Dettes coloniales, réparations et reconnaissances posté le  - Agenda
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

Décoloniser les richesses et les consciences

posté le 29/12/17 par Formation Léon Lesoil
lieu : Pianofabriek
adresse : 35 rue du Fort, Saint-Gilles
Mots-clés  histoire / archive 

Conférence-débat avec :
- Julien TRUDDAÏU
Concepteur de l’exposition "Notre Congo/Onze Congo", la propagande coloniale dévoilée
- Kalvin SOIRESSE NJALL
Ex-coordinateur du Collectif Mémoire coloniale

Colonisé en 1885 par le roi Léopold II qui le céda ensuite à la Belgique en 1908, le Congo a été systématiquement dépouillé de ses richesses (caoutchouc, huile de palme, cuivre, or, diamant, uranium, etc) par les grandes sociétés belges (Union minière, Petrofina, Cofinindus) et étrangères (Lever). En 1957, le taux de profit moyen des entreprises était de 9,5% en Belgique, de 21% au Congo. En 1958 le rapport entre le salaire d’un travailleur noir et d’un travailleur blanc au Congo était de 1 à 33 !

D’autre part les consciences ont été fortement marquées par la propagande coloniale imposée pendant des décennies et le restent. Ainsi, Theo Francken a déclaré que la diaspora juive ou chinoise étaient une plus-value pour l’immigration, mais pas la diaspora congolaise. Aujourd’hui, le pillage du Congo continue sous une forme néocoloniale et les stéréotypes coloniaux persistent.

Julien Truddaïu est Chargé de projet à l’ONG Coopération Éducation Culture et Concepteur de l’exposition "Notre Congo/Onze Congo" la propagande coloniale dévoulée..
Kalvin Soiresse Njall est enseignant, journaliste et guide, fondateur et ex-coordinateur du Collectif Mémoire Coloniale et de Lutte contre les Discriminations.
Ils nous parleront de la propagande coloniale belge, de la place de la colonisation dans les manuels scolaires et des enjeux actuels de la décolonisation des esprits.

Adresse de la soirée ; Pianofabriek (Salle Cadzand) 35 rue du Fort, 1060 Bruxelles (M° Parvis de St-Gilles)

Entrée gratuite.
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Une activité organisée par la Formation Léon Lesoil (en collaboration avec la Gauche anticapitaliste).
Renseignements :
0486 29 19 29
formationleonlesoil@gmail.com


posté le  par Formation Léon Lesoil  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
patrice-lumumba-(...).jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.