RSS artikels
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Des nouvelles de la Place du jeu de balle

gepost op 02/12/14 door fbextractor Trefwoorden  luttes sociales  économie  luttes environnementales  logement / squats / urbanisme  solidarité 

Par Marolles garden Chc ASBL

Hier soir dans la salle du conseil communal c’était très chaud. Dès 16h02 les portes de la cour intérieure ont d’ailleurs été fermées afin d’empêcher l’arrivée d’autres personnes, nous étions déjà une bonne centaine dans la cour intérieure, pour avoir accès à la salle du conseil nous avons dû nous débarrasser de nos manteaux et de nos sacs. Une fois rentré (+/- 25 personnes) nous avons dû nous agglutiner derrière la presse avec ordre de yvan mayeur de ne rien dire de ne pas réagir sinon expulsion. C’EST CA LA DEMOCRATIE!!! L’appel d’offres pour la construction des 4 parkings est maintenue, avec soit-disant une phase de test. test de quoi, 13.000 signatures + notre présence ne lui suffissent pas?
Nous devons continuer à nous battre, et à nous mobiliser. L’opposition devrait présenter des solutions alternatives à ce projet.

Une réunion "d’information" organisée par ELS AMPE se déroulera à la BROCANTE(170 rue Blaes) LE LUNDI 08/12/2014 à 19H.
VENEZ-Y NOMBREUX.

Une réaction d’Yvan Mayeur sur Télé Bruxelles
http://www.telebruxelles.be/emissions/interview/

témoignages:
Par VR
On vient de sortir de l’hôtel de ville ... Plan de mobilité adopté et lancement des appels d’offres pour les 4 parkings. Prochaine étape, risque de voir les projets adjugés en collège sans débat au conseil communal. Une seule voie, mobiliser le plus largement possible et continuer la lutte ...

Par IM:
A l’image de la "Démocratie" à Bruxelles Ville...
Un écran, tourné vers les élus, où défile un pps commenté par l’Echevine de la Mobilité, Els Ampe (qu’on ne voit pas : elle est cachée par l’écran), une quinzaine de personnes qui s’agglutinent dans le peu d’espace réservé au public (prié de se taire), derrière les journalistes, tandis que dans la salle voisine, deux cents personnes, le peuple, est invité à écouter les débats... sur un baffle situé dans le placard à balais, ou tout comme...
Et au final, sans surprise, le plan de mobilité est adopté, majorité contre opposition. Comment ? Concertation ? Pas de gros mots, s’il vous plaît...
Bref : la Bataille ne fait que commencer !!

Par GB
"Est-ce que le parking est la solution ? Nous ne le savons pas."
(Yvan Mayeur)

Retour sur la séance du conseil communal du 1er décembre...

Je vais essayer de ne pas faire trop long, tout en essayant de résumer un peu le contenu de ce qui s’est dit et l’ambiance.

1. Ce à quoi on a assisté ce lundi à l’Hôtel de Ville n’était pas très surprenant, ça ressemblait à une pièce de théâtre dont on pouvait prévoir l’issue, mais avec un petit peu de suspense quand même :

- La majorité n’a cédé sur rien de ce qu’elle avait prévu de faire passer. L’opposition (surtout Ecolo et CDH) a attaqué à boulets rouges le plan de circulation avec son mini-ring et ses 4 parkings.

- Il a beaucoup été question du Jeu de Balle vu la contestation de ces derniers jours. Els Ampe a affirmé porter ce projet au nom des habitants des Marolles "qui en ont marre des camionnettes des marchands", soutenant en chœur avec Mayeur que le parking actuellement prévu pour ces camionnettes vers la Porte de Hal "ne fonctionne pas". C’est donc pour nous qu’elle veut faire ce parking ! C’est chou.

- Mme Je-ne-doute-de-rien a répété que le marché se poursuivrait pendant les travaux, sans donner plus de précision. Elle a souligné vouloir "maintenir la tradition". Et, sur le plan de la "concertation", elle veut "mettre tout le monde d’accord sur un projet"… le sien, évidemment.

- Pas sûr qu’il soit intéressant de développer plus avant ce qui s’est dit de la part de la majorité, on commence à connaître le refrain. Els Ampe viendra d’ailleurs nous le ressortir lundi prochain dans le quartier lors d’une réunion de concertation, enfin heu d’information. "Ouverte à tous", c’est elle qui l’a dit.

2. Ce qui était plus intéressant à observer, c’est à quel point la mobilisation a porté :

- Les discussions ont duré environ 2 heures et le gros du débat "parkings" a tourné autour du Jeu de Balle, ce qui est d’ailleurs bien dommage pour les 3 autres quartiers concernés par un projet de parking. Bref, sur le Jeu de Balle, on a déjà gagné la bataille médiatique.

- La présence d’un public nombreux a donné une pression supplémentaire. Après avoir tenté en vain la semaine dernière de trouver un responsable à cette "manifestation" qui n’en était pas une, ils ne savaient pas quoi faire avec "nous". Pendant que le public arrivait dans la cour de l’Hôtel de Ville, la séance avait commencé sur un point à huis clos. Mayeur a annoncé au conseil savoir que nous allions arriver "avec des tomates et des œufs" (je crois qu’ils ont lu ça dans un commentaire posté sur Facebook - oui oui, tout ce qu’on s’échange ici est lu par la police) et donc refuser d’ouvrir la séance au public. Suite à des interventions de conseillers de l’opposition, il a accepté à condition que seule une délégation rentre et que les sacs des personnes soient laissés au vestiaire. Il faut savoir que la salle du conseil n’est absolument pas prévue pour accueillir du public (l’espace pour une vingtaine de personnes, dans le fond, debout, derrière l’écran sur lequel les élus regardaient un power point). Finalement, une vingtaine de personnes ont pu accéder au saint des saints, les 200-300 autres étant reléguées dans le hall d’à côté où elles entendaient vaguement les débats via un haut-parleur (à un moment, elles ont par exemple hurlé de joie alors qu’on venait de perdre, c’est dire qu’on n’y comprenait pas grand chose). Pour monter l’escalier, il a aussi fallu abandonner sa veste à l’entrée...

- Pendant tout le débat sur le plan de mobilité et les 4 parkings, les huées ou les applaudissements de la foule dans le hall retentissaient dans la salle du conseil. Je ne pense pas que ça leur arrive souvent. Lorsqu’à la fin des débats, Mayeur est passé au point suivant, que le public qui attendait dans le hall a compris que le point n’allait pas être voté tout de suite et qu’il faudrait attendre avant le vote, il y a eu une grosse cohue dans le hall. La foule s’est mise à crier "report, report, report" et à cogner sur la porte du conseil. C’est là, semble-t-il, que deux huissiers qui étaient derrière la porte se seraient blessés. Le chaos a duré une dizaine de minutes. On n’a vu aucun membre de la majorité sortir par l’escalier principal. Une cohorte de policiers est par contre venue escorter leur sortie.

3. Résultat (temporaire) :

- Le point n’a pas été retiré du vote et la demande de report introduite par l’opposition a été rejetée. Le plan de circulation et les cahiers des charges des parkings sont donc approuvés. C’est un plan boiteux qui se lance, sans aucune concertation et avec 4 parkings qui ne reposent sur aucune étude. Il n’est pas dit qu’il pourra aller bien loin.

- A la fin du débat sur le Jeu de Balle, pour la première fois, Mayeur (qui laisse pour l’instant son échevine prendre les coups) a daigné dire un mot sur ce dossier. Il a rappelé son attachement aux Marolles, où il a travaillé et habité. Il a prétendu vouloir "une concertation et dialoguer" : "j’entends et j’observe les critiques et la mobilisation, il faudrait être aveugle pour ne pas la voir". Il a dit vouloir "ne prendre aucun risque pour le marché". Le clou de son intervention étant : "Nous cherchons des solutions, si elles ne sont pas bonnes nous ne le ferons pas. Est-ce que le parking est la solution ? Nous ne le savons pas."

- Malgré ce vibrant plaidoyer mayeural pour un report ou un abandon du projet, le bourgmestre estime que le débat se fera une fois que les concessionnaires privés auront répondu à l’appel d’offres. L’opposition lui a rappelé que ce type de décision est de la responsabilité du Collège, qu’elle n’est donc pas soumise aux conseil communal qui n’a d’ailleurs pas accès aux ordres du jour du Collège.

- Bref, la majorité de Bruxelles-Ville n’a pas reculé ce soir mais elle n’affiche qu’une unité de façade sur le mini-ring et les parkings. Derrière cette façade, il y a des marchandages et des stratégies politiciennes qu’on ignore. Mais il se pourrait bien que si la mobilisation continue dans les Marolles, le parking Jeu de Balle soit abandonné dans les mois à venir. Mayeur attend peut-être de trouver la bonne occasion pour le faire et tenter d’apparaître comme un bon et gentil bourgmestre. On va les lui donner, les occasions. Quant aux autres quartiers menacés, il faut vraiment espérer que des mobilisations y naissent aussi et que la nôtre puisse y contribuer par effet ricochet.

- Prochaines étapes administratives : tutelle régionale, appel d’offres, réception des offres, choix des concessionnaires, puis études et demandes de permis assorties d’enquêtes publiques et d’une commission de concertation (en espérant que ce projet soit relégué aux oubliettes avant). Ca laisse encore quelques mois devant nous, probablement avril-mai, et de multiples occasions d’intervenir.

- Prochaines étapes de la Plateforme Marolles : prendre un jour de repos , continuer à faire signer la pétition et les affiches, se donner le temps de faire le point avec les différents acteurs du quartier (tout s’est passé trop vite la semaine dernière) et puis réinviter plus largement à de nouvelles actions.

On n’a pas encore gagné, mais c’est bien parti !!!!


gepost op  door fbextractor  Waarschuw het moderatiecollectief over de publicatie van dit artikel. Artikel afdrukken
Commentaren
  • Geen commentaren

Waarschuwing commentaren

Reacties zijn bedoeld om de informatie in het artikel aan te vullen, argumenteren, maak dan een onderzoek of vragen om het onderwerp van de bijdrage. De persoonlijke adviezen dat er niets meer in het artikel niet kan worden beschouwd als een discussieforum niet voldoet aan de pre-cités.Tout commentaar doelstellingen niet voldoen aan deze doelstellingen, of in strijd met het redactionele regels worden definitief verwijderd Site .

Verbinding naar het redactionele beleid van het collectief

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.