RSS articles
Français  |  Nederlands

Des patates pour Noël

posté le 22/12/14 par Jean Yves Peillard Mots-clés  action  économie  luttes environnementales  agriculture 

Beaucoup de gens vont peut-être manger des pomme de terre pour Noël, en attendant les nèfles... car c’est pire ailleurs. Mais qu’ils se souviennent que si elles ne sont pas génétiquement modifiées, c’est grâce à des jeunes comme ceux de Weterren.
Cela c’est passé le 29 Mai 2011 en Belgique un fois.
C’était une action anti-ogm à Wetteren, près de Gand (Flandre),
- http://fieldliberation.wordpress.com/2011/06/04/onze-media-getuigenissen-en-steun-aan-de-actie/
- https://bxl.indymedia.org/articles/1797/

Le problème est que BASF (un des neveux d’IG Farben) et ses acolytes se sont servi d’une université comme cheval de Troie (c’est tellement courant)pour faire des essais de plants OGM en plein champs (illégal en plus). Des plants de pomme de terre OGM, en Belgique, ils ont osé.
Alors bien sûr, c’était la chose à pas faire et il y a eu une bataille au son d’une batucada et en famille.
On a appelé cela la bataille de Wetteren, le Waterloo des biotechnos.

/"une action de revendication « le grand échange de patates », c’est déroulée à Wetteren. La libération du champ d’essai en plein air de pommes de terre GM résistantes au mildiou.

- Consortium de l’essai : ILVO (équivalent de l’INRA), l’Université de Gand, le VIB (4 universités flamandes), le HoGent (école d’agriculture) et le semencier BASF.

500 personnes présentes dont 36 français. 200 participants tentent de faire pression sur les forces de l’ordre (60 policiers), et les 2 barrières de sécurité qui encerclaient la parcelle. Après avoir reçu moultes coups de matraques et encourues une vingtaine d’arrestation ; 7 personnes parviennent, grâce à cette force de groupe, à pénétrer dans la parcelle. Ils ont donc procédé à la replantation de pommes de terre, non transgéniques, résistantes naturellement au mildiou. Pour cela, il a donc fallu faire un peu de place et de nettoyage dans la parcelle... enlever les mauvaises plantations (pdt GM)."/

Pour rappel, il existe des variétés de pomme de terre résistantes au mildiou par sélection naturelle, mais sans brevet ce n’est pas intéressant pour les transnationales...

Et il y a eu un procès qui dure encore. On est venu plusieurs fois soutenir les patatistes en hiver, au printemps, tout le temps, comme c’est charmant, comme une valse, une valse à quatre temps.
"11 inculpés : les 7 (dont un français) qui ont pénétré plus d’autres triés suivant les plaintes policières (agression) ou revendication (Barbara, chercheuse et dénonçant cet essai à la presse suivi de son licenciement)..."

/"En 2012, un juge de Gand a déclaré l’autorisation de mise en champs des patates OGM’s illégale, pourtant les 11 Défenseurs des Patates restent encore accusés de faire partie d’une association de malfaiteurs. Le 28 octobre ils comparaîtront devant la Cour d’Appel de Gand."/

Cet été devant le tribunal il a été fait une Kata de houe, un monsieur comme Marcel Mauss aurait pu expliquer ce que cela représente et les néo zélandais aussi. Pour résumer cela a un rapport avec le don, donner une bonne baffe à Basf. Mais c’est pas gagné, fallait oser.
En automne il y a eu encore une audition mais les témoins n’ont pas été écouté. Un scandale.

Car ces jeunes ne sont pas des malfaiteurs mais des bienfaiteurs.
Maintenant on va voir si les juges vont reconnaitre enfin la jeunesse de leur pays, la vraie, celle qui veut un avenir : "L’homme devient ce qu’il mange, et ce qu’il mange c’est la terre qui le lui donne, la terre est la seule nouricière de l’homme, la terre est basse et il faut plier le genou, il faut une certaine humilité pour comprendre cela, et tant que l’homme ne l’aura pas compris, il ira chercher bien loin ce qui est tout près". (Bernard Ronot dans "les blés d’or").

Le rendu du jugement en appel aura lieu ce 23 Décembre 2014, ils ont de l’humour en Belgique, et ils ont beaucoup d’imagination, c’est simple, ce sont les meilleur, en frite et en bière aussi, c’est de la bonne, il m’en reste une dernière.
Alors il faut leur envoyer des patates pour leur redonner la frite.
Comme dans la nuit du 6 Octobre (P Day).

On arrive au bout, tout était superbe et on n’oubliera jamais.
Il y a beaucoup de similitude avec le deroulement de Colmar.
Peu avant le verdict de Colmar, il y a un druide qui fait de la traction animale qui a lancé une phrase magique sur la liste de diffusion : "ça sent la relaxe" et ça a marché...
Peut-être que si on balance des patates sur la toile en prononçant : "ça sent la relaxe" cela va marcher.
En tout cas ce sera une belle histoire de Noel à raconter aux enfants qui sont nés depuis le 29 Mai 2011, j’en ai vu au moins deux ou trois...

Tchao bises et à bientôt sur le terrain.

/http://www.fieldliberation.org/fr/
fieldliberation(at)gmail.com

http://www.fieldliberation.org/2014/10/30/gedetailleerd-persoverzicht-28-oktober-2014/

Soutenez-nous ! Steun ons ! Support us !
Compte de soutien / Solidariteitsrekening ! / BE59 5230 8045 6626 (Triodos BIC : TRIOBEBB)
/


posté le  par Jean Yves Peillard  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
rougepif.jpg
charlotte.jpg
bleudartois.jpg
laderdder.jpg
katadehoue.jpg
logoflm.jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.