RSS articles
Français  |  Nederlands
vendredi 26 février 2021
15h00 - Rassemblement Une Seule Solution : La Régularisation ! posté le  - Agenda
dimanche 28 février 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
13h30 - Balade technopolice : cartographions la surveillance ! posté le  - Agenda
lundi 1er mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 100 posté le  - Agenda
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 2 commentaires

Espagne 1936 : Revoluciòn

posté le 30/03/16 par Formation Léon Lesoil
lieu : Pianofabriek
adresse : 35 rue du Fort, Saint-Gilles
Mots-clés  histoire / archive 

Conférence-débat sur la Révolution espagnole (1936-1937)
avec Vincent SCHELTIENS, historien

Espagne, février 1936 : le Front populaire (républicains bourgeois, socialistes, communistes, UGT, POUM) remporte les élections. Des défilés massifs ont lieu dans toutes les villes, les prisons sont ouvertes sans attendre le décret d’amnistie, partout éclatent des grèves pour la réinté­gration des ouvriers licenciés. Dans les campagnes, les paysans occupent les terres. Mais l’enthousiasme révolutionnaire n’a pas de perspectives immédiates. Le Parti socialiste (PSOE) adjure les travailleurs d’être raisonnables et de ne pas "faire le jeu du fascisme". Le Parti communiste (PCE) garde une attitude réservée.

Les chefs militaires ont reçu l’assurance du soutien d’Hitler et de Mussolini. Le 16 juillet, ils déclenchent un coup d’État. Celui-ci constitue un danger pour le régime républicain mais c’est aussi l’ultime rempart de la bourgeoisie contre la montée révolutionnaire. Le gouvernement républicain refuse de distribuer les armes aux travailleurs et démissionne.

Les syndicats UGT et CNT lancent un appel à la grève générale : des centaines de milliers de travailleurs envahissent les rues et réclament des armes. A Barcelone, les travailleurs prennent d’assaut les casernes. L’Espagne se couvre de comité populaires de défense. En quelques semaines, s’ébauche un appareil d’État de type nouveau : milices, brigades, gardes populaires, tribunaux révolutionnaires élus qui règlent tous les problèmes (fermeture des églises, confiscation des biens, contrôle des entreprises, remise en marche de la production, collectivisation des terres).

La Révolution espagnole est en marche. Mais elle sera écrasée un an plus tard...

Adresse de la soirée : Pianofabriek, 35 rue du Fort, 1060 Bxl (salle Cadzand) M° Parvis-St-Gilles
Entrée libre - Info : 0487 209 062 - En collaboration avec la LCR-SAP
Avec le soutien de la Fédération Wallonie Bruxelles


posté le  par Formation Léon Lesoil  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
scw.jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.