Etat d’urgence - Projection en soutien à Nuriye et Semih

posté le 23/11/17
lieu : Le Botanique
adresse : 236 rue Royale, 1210 Bruxelles
Mots-clés  répression / contrôle social  solidarité  projection / débat / concert 

Dans le cadre du 18ème Festival de Cinéma d’Attac
ce dimanche 26 novembre à 17 heures au Botanique
aura lieu une séance supplémentaire
en soutien à Nuriye et Semih

Depuis la tentative de coup d’Etat avorté de juillet 2016, le Président Erdogan n’a cessé d’affirmer qu’il voulait nettoyer le pays de tout opposant au régime. Des purges ont ainsi lieu dans tous les secteurs de la société : armée, médias, Justice, enseignement, syndicats... Parmi les professeurs arrêtés, les noms de Nuriye Gülmen et Semih Ozakça sont devenus emblématiques de la lutte pour la démocratie, le droit de retrouver leur poste de travail. Alors qu’ils étaient en grève de la faim, ils ont été arrêtés. Une peine de 20 ans a été requise contre eux et leur procès a déjà été plusieurs fois reporté. Leurs avocats ont été jetés en prison.

Eric Pauporté, réalisateur, récemment revenu de Turquie, proposera des extraits inédits du film qu’il prépare à propos de Nuriye et Semih.

Cette séance est soutenue par le Comité belge pour la levée de l’état d’urgence en Turquie dont un membre prendra aussi la parole.


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.