RSS articles
Français  |  Nederlands

Évasoin/ontsnappingen dans les centres fermé/

posté le 07/02/15 Mots-clés  répression / contrôle social  No Border  sans-papiers  solidarité 

Update 06/02 : et une évasion aujourd’hui au centre fermé 127bis

Après les 12 évasions du 7 janvier 2015, d’autres ont à nouveau essayé de s’évader du centre fermé de Bruges.
Lundi 02/02/2015, un groupe de cinq sont passés par la fenêtre en soirée. Deux d’entre eux ont réussi à retrouver la liberté. Les trois autres ont eu moins de chance et se sont fait rattrapper.
Ce 05/02, une personne à réussi a profiter d’une fausse manoeuvre des gardiens en se faufilant par le portail qu’ils ont ouvert par erreur.
Il s’est malheureusement fait rattrapper par la police.

LIBERTE POUR TOU.TES !!
Ni frontières, ni prisons !

Update 06/02 : en een ontsnapping vandaag uit het gesloten centrum 127bis !

Na de twaalf ontsnappingen op 7 januari 2015 zijn opnieuw mensen uit het gesloten centrum proberen to ontsnappen.
Maandag 02/02/2015 is een groep van vijf in de avond door de vensters ontsnapt. Twee van hen hebben hun vrijheid teruggevonden. De drie anderen werden spijtig genoeg opgepakt.

Op 05/02 probeerde een gevangene weg te lopen nadat de bewakers de poort per ongeluk eventjes open lieten staan. Hij werd later opgepakt door de politie.

VRIJHEID VOOR ALLEN !

http://www.gettingthevoiceout.org/nieuwe-ontsnappingen-in-brugge/


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.