RSS articles
Français  |  Nederlands
samedi 4 décembre 2021
lundi 6 décembre 2021
14h30 - Permanence squat : À l’assaut du vide posté le  - Agenda
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange / acte 140 posté le  - Agenda
vendredi 10 décembre 2021
lundi 13 décembre 2021
14h30 - Permanence squat : À l’assaut du vide posté le  - Agenda
jeudi 16 décembre 2021
19h00 - [Cinéma d’Attac] Debout les femmes ! posté le  - Agenda

1 | 2

[Festival du cinéma d’Attac] Au secours, mon patron est un algorithme

posté le 20/11/21
lieu : Cinéma Aventure
adresse : 57 Rue des Fripiers, Bruxelles-Ville

02 219 92 02
info@cinema-aventure.be
Mots-clés  économie  luttes sociales  projection / débat / concert 

dans le cadre du 21eme Festival du Cinéma d’Attac
(programme complet)

AU SECOURS, MON PATRON EST UN ALGORITHME
un film de Sandrine RIGAUD

Un repas livré en un clic, des amis à portée d’écran, des robots « au ser-
vice de l’Humanité » : des sociétés comme Google, Facebook et Uber ont
révolutionné le quotidien de chacun. Mais ce monde merveilleux de la
« tech5 » cache une réalité beaucoup moins reluisante. Pour faire tourner
leurs applications, ces géants de l’économie numérique emploient une ar-
mée de travailleurs jetables, sous-payés, sans contrat de travail et sans
protection sociale.
Sandrine Rigaud est partie à la rencontre de ces forçats d’un nouveau
type, qui partout dans le monde, pour quelques euros la tâche, nourrissent
les systèmes d’intelligence artificielle. Comment les rois de la « foodtech »
poussent-ils leurs livreurs à bosser toujours plus vite, quitte à se mettre en
danger ?
Cet époustouflant documentaire va à la rencontre de ces travailleurs mal
connus, qui incarnent la face la moins reluisante d’Internet et de ses
géants Quand Google s’enorgueillit d’offrir à ses salariés des conditions
de travail paradisiaques, il passe sous silence le fait que certaines de ses
technologies, notamment d’intelligence artificielle, reposent sur ces milliers
de « tâcherons » sous-payés, sans statut, tout au bout de la chaîne. Muse-
lés par des clauses de confidentialité, rares sont ceux qui osent témoigner
–ce qui rend précieux ce reportage inédit : aujourd’hui, ils sont de plus en
plus nombreux ces travailleurs de l’ère algorithmique qui refusent de con-
tinuer à se taire. Cas exemplaires : les livreurs à vélo d’Uber Eats ou de
Deliveroo...

[DOCUMENTAIRE # France # 2019 # 50 minutes]

+ DÉBAT : Travailleurs ubérisés de tous les pays, unissez-vous !
avec Martin WILLEMS (Secrétaire permanent CSC, Responsable des United Freelancers)


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
cinemadattac2021(...).jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)