[Film] CHE GUEVARA naissance d’un mythe

gepost op 09/10/17 door attac-bxl
lieu : Cinéma Aventure
adresse : 57 Rue des Fripiers, Bruxelles-Ville

02 219 92 02
info@cinema-aventure.be
Trefwoorden  histoire / archive  luttes sociales  projection / débat / concert 

CHE GUEVARA
NAISSANCE D’UN MYTHE

un film de Tancrède RAMONET

le 19 octobre au cinéma Aventure

LE 9 OCTOBRE 1967, après que Che Guevara ait été assassiné par l’armée bolivienne, son corps est exposé à la presse, et la photo de son cadavre diffusée dans tous les journaux. Ce traitement médiatique est un moyen pour Washington d’officialiser l’échec du guérillero, et de l’idéal qu’il représente. Mais même après sa mort, l’image du Che n’a pas perdu son pouvoir de fascination, et les foules du monde entier vont faire de son portrait l’icône d’une génération, au risque parfois de perdre de vue sa signification.

L’histoire de cette photographie mythique est connue, mais ce que l’on sait moins, c’est la conscience aiguë que le Che avait du pouvoir de sa propre image, et de l’enjeu politique que représentaient les nouveaux médias, et leur maîtrise. Dans un contexte de guerre médiatique entre les Etats-Unis et l’URSS, Che Guevara a su forger sa propre image, au-delà des usages politiques que voulaient en faire les deux superpuissances.

Cette construction, cette «fabrique du mythe» répond à un objectif précis, et trop souvent oublié : Che Guevara veut créer un «homme nouveau» dont il pourrait être l’exemple et l’image –un homme nouveau qu’il faudrait faire connaître, à Cuba et dans le monde entier.

Pendant six courtes années, Che Guevara s’est dédié corps et âme à cette tâche. Aux avant-postes de la bataille médiatique mondiale, voyageant autour du monde, apostrophant la foule comme les puissants, écrivant, discutant, depuis son bureau de Ministre ou au volant d’un tracteur dans les champs de canne à sucre, il est partout, reconnaissable entre mille, barbu, vêtu de son treillis, béret étoilé sur la tête...

Et c’est ainsi que, sans le mesurer peut-être, Ernesto Guevara met en scène le «Che», dessinant lui-même les contours de l’icône, semant les graines de la légende à venir.

Depuis les contreforts de la Sierra Maestra jusqu’aux profondes vallées de Bolivie –en passant par New York, Pékin, Moscou et Alger– tout au long d’une période pleine de bruit et de fureur..., à partir de témoignages de premier plan, d’images d’archives méconnues et de documents inédits, Che Guevara, Naissance d’un mythe raconte pour la première fois comment un étudiant en médecine petit bourgeois et asthmatique est devenu l’image même de la Révolution.

CHE GUEVARA, NAISSANCE D’UN MYTHE
France 2017 / 53 minutes

L’Aventure
Galerie du Centre, 57 rue des Fripiers à Bruxelles
[entre la Monnaie et l’arrière de la Bourse]

Attac-Bruxelles [1]
bxl1[chez]attac.be
http://bxl.attac.be
tél : 0494 808 854


gepost op  door attac-bxl  Waarschuw het moderatiecollectief over de publicatie van dit artikel. Artikel afdrukken
Lijst van de documenten die met dit artikel verbonden zijn
cheguevara500.jp(...).jpg

Commentaren

Waarschuwing commentaren

Reacties zijn bedoeld om de informatie in het artikel aan te vullen, argumenteren, maak dan een onderzoek of vragen om het onderwerp van de bijdrage. De persoonlijke adviezen dat er niets meer in het artikel niet kan worden beschouwd als een discussieforum niet voldoet aan de pre-cités.Tout commentaar doelstellingen niet voldoen aan deze doelstellingen, of in strijd met het redactionele regels worden definitief verwijderd Site .

Verbinding naar het redactionele beleid van het collectief

le site est archivé