RSS articles
Français  |  Nederlands

Flandres : Les patients dans les centres psychiatriques sous régime de sédation et piégeage, comme ça c’est moins cher

posté le 30/05/15 par Fopa Barré Mots-clés  luttes sociales 

Après la démission de thérapeute Verhaeghe du centre psychiatrique pour enfants et jeunes ’Fioretti’ a Gand, une enquête y sera mené par l’inspection de la santé sur les méthodes de traitements sur les patients.

A Fioretti on traite les jeunes avec des handicaps mentaux comme des problèmes psychiques. Beaucoup des jeunes souffrent des trauma et ont des comportements violents. Dans les centres psychiatriques en Flandres, on préfère de supprimer ces comportements par la domination et isolation.

Le thérapeute, dénonce dans le journal ’De Morgen’ une régime ou chaque jour les patients sont enfermés en isolation et imposés au traitements psychotropes allant au 7 doses par jour. Il démissionne après 5 ans de service, avec la raison qu’il ne supporte plus le régime dans le centres psychiatriques, une régime contra productif car il augment les trauma des patients avec des troubles de l’attachement. Cette approche est en contraste frappant avec le traitement qui serait mieux pour les jeunes avec un traumatisme, c.-à-apprendre à faire face à la violence. "Mais au lieu d’apprendre les patients a interpréter la violence , nous sommes formés pour maintenir les patients sous le joug », explique le thérapeute.

Selon lui, le centre Fionetti est pas le seule exemple des centres psychiatriques ou on traite les patients d’ une manière inacceptable. Il dispose d’une note interne indiquant que « le marché de la santé deviendra plus soumis à la concurrence et que les résultats financières devront donc être traités avec plus d’attention. Par manque de temps et de personnel, on choissit souvent pour la sédation et le piégeage des patients.

Le ministre de la santé en Flandres, Vandeurzen, a souligné qu’il est conscient que le travail avec les jeunes ayant des problèmes de comportement, peut être très difficile, mais il a également exprimé sa préoccupation. "Si il ya des signes des choses inacceptables, alors le gouvernement flamand doit répondre. Vandeurzen dit que l’utilisation de cellules d’isolement peut avoir besoin d’être reconsidérée. "Nous devons chercher, en consultation avec l’industrie, un certain nombre d’accords-cadres majeurs ou de principes."

Tout-en ignorant et méprisant les patients ?

Source : deredactie.be (chaine publique Flandres)


posté le  par Fopa Barré  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.