RSS articles
Français  |  Nederlands

Grèves de la faim dans et hors des centres fermés !

posté le 03/12/13 Mots-clés  sans-papiers  solidarité 

/// BREAKING NEWS 5 décembre : Un homme de Côte d’Ivoire d’une trentaine d’année a été découvert mort dans son lit au centre fermé de Bruges ce 5 décembre dans la matinée. 40 détenuEs ont entamé une grève de la faim à Bruges, 75 au 127bis et 40 autres détenuEs à Vottem en solidarité avec les détenuEs de Bruges, avec l’expulsion massive des congolais le 03/12, avec la lutte des AfghanEs et la grève de la faim des 4 belges. [La suite ici] [Et là]

MANIFESTATIONS DE SOLIDARITE ce samedi 7/12 à 16h à Vottem ; et ce dimanche 8/12 à 15h30 devant le 127bis à Steenokkerzeel.

Anissa, Clément, Grégory et Loic. Quatre belges actuellement en grève de la faim.
En soutien à la condition des réfugiés Afghans, les trois premiers se trouvent à l’église du Beguinage à Bruxelles. Leurs revendications sont claires :

  • Une enquête parlementaire sur la mort d’Aref pour déterminer la responsabilité de la Belgique dans celle-ci. Aref était un afghan privé de titre de séjour. Il a introduit 4 demandes d’asile qui ont été refusé sous prétexte qu’il n’était pas en danger. Aref a accepté un retour volontaire en Afghanistan et il en est mort, tué par les talibans qu’il craignait !
  • Un audit indépendant de la police de 1000 Bruxelles sur les violences policières. En effet, ces derniers temps, nous avons été témoin de plusieurs manifestations réprimées avec violence, dont celles des afghans.
  • Un moratoire sur les expulsions des afghans. L’Afghanistan est un pays en guerre où l’armée belge est engagée. Même le ministère des affaires étrangères déconseille aux belges de partir en Afghanistan.
  • Un statut légal qui permet une vie digne et humaine. Avec le moratoire, les afghans devront rester en Belgique. Donc ils doivent avoir des droits humains comme cela se fait dans d’autres pays.
  • Le directeur général de l’Office des Etrangers Freddy Roosemont, venu voir les réfugiés avec des cartes postales les « invitant » au retour volontaire, a été la goutte de trop pour les soutiens. Après de multiples actions, la grève de la faim apparaît comme un dernier recours afin d’être entendu.e.s.

Aucune réaction de Maggie de Block qui, en mars 2012 disait par voie de presse : « Entamer une grève de la faim est un moyen de pression auquel nous ne céderons pas ».
Les soutiens et les 450 Afghans ne se résignent pas et ne comptent pas céder non plus à sa politique inhumaine.

PNG Loic a planté sa tente à Vottem devant le centre fermé. Son action est dirigée « vers ceux et celles qui ont accordé leurs violons à la symphonie du massacre par impuissance, indifférence ou méconnaissance, elle se dirige vers ceux et celles qui classifient l’humain, alors qu’eux/elles-mêmes sont généralement des victimes de l’exclusion sociale et/ou sociétale. »

Ces grèves de la faim ne concernent pas seulement les réfugiés Afghans, mais tous les migrants. Contre cette politique inhumaine et hypocrite, contre la répression grandissante d’une Europe qui aime à construire de plus en plus de murs, et contre les déportations.

Quelques liens :
28/11 Communiqué des grévistes de la faim
02/12 Pourquoi je rejoins la grève de la faim en soutien des réfugiés afghans, Gregory Meurant
02/12 Grève de la faim devant le centre fermé de Vottem., Loïc Decamp
02/12 J’ai honte d’être belge, d’avoir grandi dans une société qui permet ça, Anissa Aliji
Vidéo 29/11 Les réfugiés afghans et le "retour volontaire"...

[https://450afghans.owlswatch.net/] [http://loicdecamp.wordpress.com/]

Une interview de Loic :
http://www.radiopanik.org/spip/Loic-greviste-de-la-faim-a-Vottem


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
19440042.png
345.jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.