RSS articles
Français  |  Nederlands

Haren, retour de la Zad

posté le 05/12/16 Mots-clés  ZAD du Keelbeek 

Bonjour les Doriphores, En plein hiver on vient vous reveiller !
La ZAD et Le Keelbeek Sont VIVANT et Libre.
Depuis le mois de sept 2016 nous réoccupons le terrain grace à un jugement en notre faveur.

Tt les Dimanches Atelier de construction et de detente et recontre. Une belle cabane collectif caché dans les bois vous attends pour discuter et inventer de nouvelles methodes de luttes contre les grands projets inutile comme La Maxi Prison, Dockxs, U-place ou L’Aeroport de Notre Dame des landes en France !

En plus nous avons installé à Haren en ville notre mini-zadinfotheek avec le P’tit Chicon, gratuit ! ♥

Le 10 janvier 2017 nous risquons une nouvelle eviction et comptons sur vous pour venir defendre ces 20 ha de nature !
à Bientot ?


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
15181587_1125083(...).jpg
15337555_1125084(...).jpg

Commentaires
  • 6 décembre 2016 12:59

    APPEL DE LA ZAD DE HAREN !!

    - NON AUX PRISONS :

    Depuis début septembre 2016, un groupe de personnes ont organisé la réoccupation la Zone à Défendre « Kelbeek » (un terrain de 19 hectares de verdures et de terres arrables) sur laquelle l’Etat prévoit la construction de la plus grande prison de l’histoire belge. Elle viendra s’ajouter au plan de douze autres nouvelles prisons.

    "la prison sert à maintenir la société en place. Et cette société, c’est une société divisée en riches et en pauvres, en dominants et dominés, entre maîtres et esclaves. Celui qui porte atteinte à la propriété privée, qui enfreigne les lois, qui sort du « droit chemin » de la résignation pour se lancer dans la révolte, sait que la prison pourrait l’attendre.
    La maxi-prison prévue à Bruxelles ne sera donc rien d’autre qu’une énième arme du pouvoir pour mater le désir de la liberté et enfermer toujours plus de récalcitrants. Et qu’on se trouve dedans ou dehors, son ombre sera une chaîne autour du cou de nous tous." (extrait : Tract Contre la Construction de la maxi-prison, La Cavale)."

    La maxi-prison est financé par un fond privé d’investissement (PPS = Projet Public Privé) à hauteur de 3 milliards d’euros sur 25 ans. Si profit il y a, c’est le PPS qui empoche les bénéfices ; si ce projet accuse des pertes, ce sera aux contribuables de payer les pots cassés.

    - VIVE LE BOIS ET LA TERRE :

    Sur le terrain, une organisation informelle avec de personnes issues des communes allentours se sont impliquées dans la problématique et une zone collective chaleureuse a été construite sur place, un sleeping est en construction et des animaux viennent paître paisiblement en pleine nature.
    Avec ce communiqué, nous lancons un appel aux personnes intéressées de nous soutenir afin de continuer à occuper légalement cette zone ; faire renaitre le Kelbeek et réfléchir à des moyens qui empêcheront cet horrible projet de voir le jour.

    Venez faire naitre votre projet, votre rève sur le keelbeek...Les 19 hectares sont actuellement une zone libre, une ZAD ... étant encore peu nombreux à occuper un si grand espace nous appelons à l’AUTO-ORGANISATION ici ou ailleurs pour faire revivre et défendre cette zone de nature sauvage entre lapins et avion , trains et les chevreuils, les potagés familiaux menacés d’expulsion par Matexi en bordure de la ZAD et tous les projets qui se côtoient dans le village et ses alentours. Pourquoi ne pas faire de Haren un Village à Defendre, un endroit autonome ou se lient les mouvements qui travaillent pour changer cette terre capitaliste ?!

    - DEFENSE LEGAL :

    Le lundi 21 novembre 2016, une audience au tribunal a eu lieu : il doive se prononcer sur l’expulsion illégale menée en septembre 2015 par la Régie de Bâtiment (Organisme publique à l’échelle fédéral qui agit pour des intérêts privés) à l’encontre de la ZAD de Keelbeek.

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.