RSS articles
Français  |  Nederlands
lundi 16 mai 2022
14h30 - Permanence squat : À l’assaut du vide posté le  - Agenda
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange / acte 163 posté le  - Agenda
mardi 17 mai 2022
jeudi 19 mai 2022
samedi 21 mai 2022
14h00 - Soirée de soutien/ steun avond 1ha pour/voor BXL posté le  - Agenda
lundi 23 mai 2022
14h30 - Permanence squat : À l’assaut du vide posté le  - Agenda
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange / acte 164 posté le  - Agenda
jeudi 26 mai 2022
19h00 - Rencontre ton squat ! posté le  - Agenda
samedi 28 mai 2022
19h00 - Rencontre ton squat ! posté le  - Agenda
lundi 30 mai 2022
14h30 - Permanence squat : À l’assaut du vide posté le  - Agenda

1 | 2

Imre Kertész en dialogue avec Jean Améry POUR DES RAISONS INDEPENDANTES DE NOTRE VOLONTE CETTE CONFERENCE EST REPORTEE A UNE DATE ULTERIEURE QUI VOUS SERA COMMUNIQUEE

posté le 16/11/15
lieu : UPJB
adresse : 61, rue de la Victoire, Saint-Gilles

02.537.82.45
info@upjb.be
Mots-clés  antifa  projection / débat / concert 

Conférence-débat avec Irène Heidelberger

Jean Améry et Imre Kertézs sont deux des auteurs les plus marquants autour de l’expérience concentrationnaire. Irène Heidelberger qui est spécialiste de la littérature allemande post 45 s’est interrogée sur les liens entre leurs œuvres.
Ce n’est qu’en 1992 qu’Imre Kertész découvre les écrits de Jean Améry et ce sont ces écrits qui l’ont amené à publier son manifeste poétique controversé : L’Holocauste comme culture. Kertèsz rend hommage à Jean Améry dans Dossier K et dans son roman Liquidation. Les affinités entre les deux écrivains se reflètent dans toutes leurs valeurs esthétiques et éthiques. Kertész partage la conception d’Améry sur « l’impossibilité et la nécessité d’être juif ». Cependant, dans d’autres domaines, ils semblent diamétralement opposés : leur manière d’envisager leur relation à l’Allemagne est complètement différente comme diffèrent leurs points de vue lorsqu’ils explorent leurs expériences des camps. Alors qu’Améry écrit explicitement à partir de la position de la victime, Kertész s’imagine lui-même dans la posture du bourreau qu’il aurait pu être.

Née en France, Irène Heidelberger a vécu successivement en Allemagne, à Londres, à Bruxelles et à nouveau à Londres aujourd’hui. Professeur à l’ULB de 1985 à 2009, elle est depuis 2009 professeur honoraire et chercheuse associée au Queen Mary College, University of London. Outre sa biographie de Jean Améry, elle est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à des écrivains de langue allemande : Günter Grass, Peter Weiss, Thomas Bernhardt, Ingeborg Bachmann,W.G. Sebald… Elle vient de publier en allemand une biographie d’Imre Kertész.

Présentation : Paul Camus
Paul Camus est un grand lecteur d’Améry et de Kertesz et il a interprété au théâtre une adaptation de Kaddish pour l’enfant qui ne naîtra pas.

PAF : 6 €, 4 € pour les membres, tarif réduit : 2 €


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.