Inauguration du café Espéranto

gepost op 15/09/20 door Brusela Kafejo
lieu : Le Chabrol
adresse : 57/61 avenue Louis Bertrand, Schaerbeek
Trefwoorden  alternatives 

Qu’est-ce que c’est?

Le Brusela kafejo est un groupe informel d’ami.e.s qui se rencontrent le premier dimanche de chaque mois dans le restaurant “Le Chabrol”, au cœur de Schaerbeek. L’entrée est gratuite et les boissons, grignotes sont à prix libre (tu choisis toi-même ta contribution) afin que tout le monde puisse y avoir accès.

Nos buts

  • Introduire les curieu.se.s à la langue “Espéranto” et les guider vers des cours gratuits ou très peu chers à Bruxelles ou en ligne.
  • Partager du matériel culturel, comme des revues, livres, textes thématiques, etc…
  • Avoir un espace pour faire vivre localement cette langue, l’utiliser, et permettre à ses locuteur.ice.s de se rencontrer qu’il s’agisse de locaux ou de voyageur.euse.s.
  • Jouer, lire, papoter, boire du thé, passer du bon temps.

    Informations pratiques

Le Kafejo prends place tous les premiers dimanches du mois au Chabrol (57/61 Avenue Louis Bertrand, Schaerbeek)

17h – Cours éclair pour apprendre les bases de la langue
18h – Gufujo (bar à thé et softs avec des gâteaux végans), espace de discussion, de lecture et de jeux de sociétés.
21h – On nettoie l’endroit, on ferme et on vous invite pour le mois prochain!

Tous les genres, cultures et âges sont les bienvenu.e.s!

/! Attention : Malheureusement, les toilettes du lieu sont difficilement accessibles aux personnes à mobilité réduite.

A propos de l’espéranto :

L’espéranto est une langue créée à la fin du 19ème siècle par Ludwig Zamenhof, un polonais issus des ghettos juifs pour permettre la communication aux diverses communautés (principalement pauvres) d’avoir une langue facile à apprendre en plus de la leur pour ne plus se battre entre elles. Largement internationaliste et pacifiste, elle s’est répandue dans les milieux ouvriers contre l’élitisme et l’impérialisme de l’usage du Français puis de l’Anglais comme langue bourgeoise internationale jusqu’à la deuxième guerre mondiale qui a vu ses locuteur.ices persécuté.e.s par le fascisme (langue juive bolchévique) et le stalinisme (les espérantistes étant vu.e.s comme des espion.e.s). Aujourd’hui bien vivante, elle a sa littérature, sa culture, son cinéma et est le sujet de nombreuses rencontres et conférences chaque année.

Pour en apprendre plus :

https://www.youtube.com/watch?v=LDU...


gepost op  door Brusela Kafejo  Waarschuw het moderatiecollectief over de publicatie van dit artikel. Artikel afdrukken
Lijst van de documenten die met dit artikel verbonden zijn
gufujo.jpg

Commentaren
  • Geen commentaren

Waarschuwing commentaren

Reacties zijn bedoeld om de informatie in het artikel aan te vullen, argumenteren, maak dan een onderzoek of vragen om het onderwerp van de bijdrage. De persoonlijke adviezen dat er niets meer in het artikel niet kan worden beschouwd als een discussieforum niet voldoet aan de pre-cités.Tout commentaar doelstellingen niet voldoen aan deze doelstellingen, of in strijd met het redactionele regels worden definitief verwijderd Site .

Verbinding naar het redactionele beleid van het collectief

le site est archivé