RSS articles
Français  |  Nederlands

Interpellation communale concernant les violences policières et l’évaluation de la brigade UNEUS

posté le 26/06/20 Mots-clés  répression / contrôle social 

Ce Jeudi 25 Juin environ 150 personnes se sont réunies sur la place de la commune pour soutenir l’interpellation communale portée par le Collectif Citoyen 1060 afin de dénoncer les violences policières commises pendant la période du confinement (1 et 5 Mai) et plus largement les violences policières racistes et sexistes subies quotidiennement par des Saint-Gillois et des Saint-Gilloises.

Il s’agit d’un combat porté depuis près de quatre ans par des habitants du quartier et le Collectif des Madres. Nous vous avions fait part de la dernière interpellation en date du 24 Octobre 2019, qui comme le 3 précédentes, n’avait pas été suivie d’effets de la part des pouvoirs publics.

Plusieurs demandes concrètes ont été formulées dont la réforme de la formation de la police, la mise en place de récépissé, l’annulation des amendes émises pendant le confinement, la remise en question de l’emploi du flashball et des fouilles à nu.

Malgré un début d’inflexion quant à la reconnaissance effective des problèmes, le Bourgmestre est resté fidèle à lui-même. Charles Picqué n’as pas manqué de détourner le débat qui était posé les problématiques structurelles de la police, préférant qualifier les faits « d’imperfections de l’UNEUS » tout en insistant sur la nécessaire présence de cette dernière, et en mettant l’accent sur leurs difficiles conditions de travail. Comme à l’accoutumé il a préféré en appeler au dépôt de plainte et à la voie pénale, se dédouanant par la même de sa propre responsabilité politique et celle de son parti.

Notons enfin l’intervention du chef de groupe du PTB qui fut le seul à aborder dans le sens des habitants. La langue de bois et le manque de réponses concrètes n’ont cependant pas échappé à la salle qui n’a pas hésité à renvoyer plusieurs fois la majorité (PS, Ecolo) à ses responsabilités.

Affirmant leur indépendance vis-à-vis de tout parti politique, les personnes rassemblées ce Jeudi ont donné de la voix, fait preuve d’une détermination grandissante et fait part de leur intention de continuer le combat. Les actions similaires menées par les habitants d’Anderlecht et celles prévues sur Forest seront également à observer de près et offrent une perspective encourageante quant à la possibilité de faire front ensemble.
A Saint-Gilles, la prochaine interpellation est d’ores et déjà prévue pour Septembre prochain.


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
ankermag.jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)