RSS articles
Français  |  Nederlands

Interview inédite de l’homme qui accuse Didier Reynders

posté le 27/09/19 par Kairos Mots-clés  économie  réflexion / analyse 

Nicolas Ullens de Schooten, ancien agent de la sûreté de l’État, accorde au journaliste de KAIROS, Alexandre Penasse, une interview inédite. Dans celle-ci, il explique les motivations qui l’ont conduit à dénoncer ce qu’il considère comme un véritable système de corruption avec à sa tête Didier Reynders et Jean-Claude Fontinoy. Menacé de mort, écarté de sa fonction, dénigré... il semble pourtant que cela ne suffit pas à pousser les médias de masse à s’intéresser de plus près à l’affaire : "il n’y a pas de preuve". Pour Nicolas Ullens, il semble donc qu’il n’y ait plus que les médias alternatifs pour faire le travail. En Belgique, ça ne fait pas beaucoup...

https://youtu.be/vSMbR0LP3tY

http://www.kairospresse.be/


posté le  par Kairos  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • On s’en cogne des écolos décroissants antiproductivistes et donc réacs de Kairos. Dufour, Ariès, Cheynet... manquait plus que des itws de Rabhi et c’était parfait pour remporter la médaille d’or au concours du journal écolo le plus confusionniste de Belgique.

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)