RSS articles
Français  |  Nederlands
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

J- 15 Bloquons la machine à exclure ! Onem STOP !

posté le 12/12/14 par Réseau Stop Art.63§2
lieu : ONEM
adresse : Place Marcel Broodthaers 4, 1060 Saint-Gilles
Mots-clés  action 

JOUR J-15... Nous ne pouvons plus patienter !

https://www.facebook.com/events/357325197777255/

Attention ! Le 16 décembre, lendemain de la grève générale, histoire de montrer que pour nous la lutte doit continuer impérativement et sans relâche, le Réseau STOP Art.63§2 en appelle à un rassemblement protestataire et unitaire devant l’Onem de Bruxelles !

http://www.stop632.be

Nous en appelons à toutes les personnes qui ont signé notre Appel à abrogation immédiate et à toutes les associations, particulièrement les associations et organisations bruxelloises, à être présentes ce matin-là !

Nous y ré-exigerons sans sommation et sans concession les trois revendications du réseau :

- STOP Article 63§2...Ce jour-là, nous serons Jour J – 15 ! La pression doit être maximale

- Stop aux harcèlements exercés par l’Onem, sous les exigences gouvernementales, contre les centaines de milliers de chômeurs et chômeuses à qui ne sont proposés que quelques milliers d’emplois généralement à durée limitée, à horaire partiel, sous statuts d’indépendants ou d’intérims, etc, pour souvent produire de la junk-consommation, dans des conditions de travail de plus en plus pénibles, et ne permettant jamais de quitter un système d’allocations d’insertion du coup ILLEGITIMEMENT LIMITE dans le temps ;

- Stop à des contrôles sur la recherche d’emploi dont le non-sens est révélé par la logique même de l’’article 63§2 : des dizaines de personnes qui vont être contrôlées POSITIVEMENT d’ici le 31 décembre, dont l’ONEM attestera donc qu’elles sont de "bonnes chercheurses d’emploi" seront malgré tout exclues de leur droit au chômage quelques jours plus tard pour avoir "insuffisamment travaillé". Ceci avère sans discussion que ces contrôles sont de la farce, de pures dispositifs disciplinaires ; nous n’en voulons plus ;

- Renforcement de la sécurité sociale dont le 7e anniversaire sera célébré le 28 décembre de cette année, à commencer par son financement, et du coup revendication que le front commun syndical impose une 5e balise non négociable avec le patronat et le gouvernement : les droits au chômage, bafoués depuis des années AU DETRIMENT DE TOUS LES SALARIES, doivent au minimum en revenir à ce qu’ils étaient avant l’instauration de l’Etat social actif, en 2004 !

Nous irons le 16 décembre TOUS ENSEMBLE devant l’Onem de Bruxelles imposer physiquement par notre présence « STOP A LA MACHINE A EXCLURE ».

Rendez-vous Gare du Midi (sortie Fonsny) à 10h au plus tard pour celles et ceux qui arrivent en train ou directement Place Broodthaers ! Venez nombreuses et nombreux...

<1767>


posté le  par Réseau Stop Art.63§2  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
pb060229.jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.