RSS articles
Français  |  Nederlands
mardi 2 mars 2021
20h00 - Apéro-débat en ligne | Prison : le travail à la peine posté le  - Agenda
mercredi 3 mars 2021
18h30 - Dettes coloniales, réparations et reconnaissances posté le  - Agenda
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

Je m’appelle Ali Aarrass + Lettres de prison

posté le 08/12/16 par librairie par chemins
lieu : Librairie par chemins
adresse : 114 rue Berthelot, Forest

librairie.berthelot@gmail.com
Mots-clés  répression / contrôle social  solidarité  veiligheids / terrorisme 

Nous vous invitons le jeudi 15 décembre à 19h30 à rencontrer Farida Aarrass et Manu Scordia, ils présenteront leurs ouvrages parus aux éditions Antidote :

"Lettres de prison et Journal d’une grève" - Ali Aarrass & Farida Aarrass

"Je m’appelle Ali Aarrass" - bande dessinée de Manu Scordia

Ali Aarrass est un Belgo-marocain accusé de terrorisme, extradé et torturé au Maroc dans l’indifférence de la Belgique alors que son innocence est établie.

La bande dessinée de Manu Scordia retrace son parcours : l’enfance à Melilla, la venue en Belgique, le mariage, les différents boulots, le service militaire, sa librairie, l’arrestation puis les mauvais traitements, l’extradition, la torture, le procès inique... tout cela en alternance avec le vécu de sa sœur Farida qui raconte son combat pour la libération de son frère. Un récit poignant.

Manu Scordia est auteur de bande dessinée et illustrateur. Auteur de deux BD, il a a collaboré à plusieurs fanzines et projets de BD collectives. Il est également dessinateur pour divers organes de presse, son travail est visible sur manu-scordia.blogspot.be

Le livre "Lettres de prison et Journal d’une grève" est un recueil bouleversant de témoignages d’Ali Aarrass depuis sa mise en détention arbitraire en 2006.
En parallèle, Farida Aarrass relate les événements d’août 2015 lors de la sixième grève de la faim d’Ali. Afin d’assurer la survie de son frère, elle décide de prendre le relais de cette grève de la faim à partir de la Belgique. Un élan citoyen solidaire s’est joint à elle, campant jour et nuit près du ministère belge des affaires étrangères à Bruxelles.

Ces deux livres dévoilent le scandale judiciaire et les contradictions du gouvernement belge qui sous-tendent cette affaire. Racisme d’Etat, islamophobie, dérives sécuritaires... la présentation sera suivie d’un débat à partir des questions soulevées par ce drame humain.


posté le  par librairie par chemins  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
6_pgnphtvf_nz8lt(...).jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.