RSS articles
Français  |  Nederlands
mardi 28 juin 2022
19h30 - Soirée débat : quel avenir pour le quartier Midi ? posté le  - Agenda
jeudi 30 juin 2022
lundi 4 juillet 2022
14h30 - Permanence squat : À l’assaut du vide posté le  - Agenda
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange / acte 170 posté le  - Agenda
lundi 11 juillet 2022
14h30 - Permanence squat : À l’assaut du vide posté le  - Agenda

Justice For Zak/Zackie Oh !

posté le 06/02/20 par Friends of Zak in Belgium
lieu : Pianofabriek
adresse : 35 rue du Fort, Saint-Gilles
Mots-clés  LGBTQI+  antifa 

Projection du documentaire de Maria Louka et de Thodoris Prodromidis "Les nuits drag d’Athènes" (sous-titré en anglais), suivi d’un débat avec Nikos Kostopoulos (frère de Zak/Zackie Oh), Maria Louka (journaliste) et Alexandros Katsis (photographe).
Leur livre "Society doesn´t fit me, but my Little black dress does", sera disponible en anglais et tous les bénéfices de la soirée iront au soutien des coûts judiciaires du procès de l’assassinat de Zak/Zackie Oh (https://gogetfunding.com/justice-for-zak).

Une expo sera ouverte du 15 au 22 février sur la vie de Zak et les actions qui ont suivi sa mort.

Le 21 septembre 2018, Zak Kostopoulos a été brutalement assassiné en plein jour au centre d’Athènes. Il était âgé de 33 ans, grec, gay, séropositif, militant au sein de la communauté LGBTQI+ contre toute forme de discrimination et de violence et artiste drag (Zackie Oh). Zak/Zackie Oh a été tué dans la rue Gladstone, par deux petit-bourgeois/proprietaires de commerces et huit flics, sous les yeux et les caméras de passants. Très peu parmi eux ont réagi à cette scène brutale.

Zak/Zackie Oh avait été agressé plusieurs fois par le passé. Il avait dit dans de nombreux entretiens qui lui ont été consacrés, qu’il criait assez fort et courait assez vite pour pouvoir s’échapper, qu’il avait de la chance. Ce jour-là, le 21 septembre 2018, Zak/Zackie Oh n’a pas eu de chance.

Lynché à mort, en plein centre d’Athènes et en plein jour, il a succombé aux coups violents du propriétaire d’une bijouterie (où il serait soi-disant entré pour voler) et du propriétaire d’une agence immobilière. La police à son arrivée a continué à maltraiter Zak/Zackie Oh qui gisait sur la rue, son visage couvert de sang. Il a été transféré à l’hôpital, menotté, alors qu’il était probablement déjà mort.

Après 16 mois de désinformation, d’humiliation de la victime, d’omissions flagrantes dans l’enquête de la police et de retards injustifiés dans l’investigation de l’affaire et des procédures disciplinaires, les deux auteurs et quatre policiers ont été appelés en justice pour avoir infligé des "lésions corporelles mortelles" et non pour homicide. Le procureur et le conseil judiciaire ont estimé que ceux qui avaient frappé, traîné et menotté un homme impuissant et sanglant sur le trottoir, ne l’avaient tué que par negligence.

Ces accusations constituent une insulte à la mémoire de Zak/Zackie Oh et vont à l’encontre du bon sens de la justice. Nous sommes du côté de sa famille dans la lutte difficile qui commence, afin d’éxiger la seule justice possible pour Zackie Oh avec eux. Nous continuerons de lutter contre l’homophobie, le fascisme et la « normalité ». Pour qu’il n’y ait plus de victime : Nous n’oublions pas, nous ne pardonnons pas et nous n’avons pas peur. Nos vies en valent la peine !


posté le  par Friends of Zak in Belgium  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
banner_zak.jpg

Commentaires
  • 13 février 2020 20:13, par ...

    la normalite tue. c’est bien de ca qu’il s’agit, de ca dont zack-zackie est mort.e

    sur les faits en eux memes, differentes versions, de l’innocent.e. effraye.e se refugiant dans une bijouterie, coince.e. dedans qui se fait defoncer le crane en sortant... au voleur pris sur le fait. idem sur la question, anecdotique, de savoir sous produits ou pas au moment du meurtre...

    y’a les images du meurtre sur youtube....

    sinon, ca veut dire quoi bon sens de la justice ? la seule justice possible ?

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)