RSS articles
Français  |  Nederlands
mardi 2 mars 2021
20h00 - Apéro-débat en ligne | Prison : le travail à la peine posté le  - Agenda
mercredi 3 mars 2021
18h30 - Dettes coloniales, réparations et reconnaissances posté le  - Agenda
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

L’amour et la merde - au sujet du sujet autiste

posté le 27/10/16
lieu : La Maison du Livre asbl
adresse : 28 rue de Rome, 1060 Saint-Gilles, Bruxelles

02/543.12.20
info@lamaisondulivre.be
Mots-clés  réflexion / analyse 

L’autisme, qui se manifeste très tôt chez le jeune enfant, affecte irrémédiablement sa communication verbale et non verbale, ainsi que ses comportements.
Les relations familiales - et sociales - en sont profondément marquées.
Comment appréhender ce trouble du développement, le réfléchir, l’accueillir, l’écrire ?

Deux livres seront au centre de cette rencontre : Robinson, récit de Laurent Demoulin (Gallimard, 2016) et Psy Fictions, Couleurs de transfert, de Mireille Nathan-Murat (L’Harmattan).

Robinson est un enfant autiste. Son père évoque son expérience de la paternité hors norme, où le quotidien (faire les courses, prendre le bain, se promener) devient une poésie épique, avec certaines scènes décrites dans leur violence et leur scatologie les plus crues : Robinson ne parle pas, ne se contient pas, il s’exprime dans les mêmes gestes sans cesse faits et refaits. A cette vie au présent, unique unité de temps comprise par l’enfant, le père répond par une attention de chaque instant. Il nous décrit ces micro-scènes avec une langue précise et maîtrisée.

Mathilde, la psychanalyste de Psy Fictions, Couleurs de transfert, vacille au bord de la retraite. Elle invente des personnages incarnant la variété de sa pratique des années 60 à nos jours : enthousiaste dans le sillage de la psychothérapie institutionnelle, tourmentée par la tragédie des années sida et le retour du discours d’extrême droite. Les polémiques médiatiques quant à l’accueil en France des enfants autistes et leurs familles lui inspirent un récit de psychothérapie à plusieurs voix, rebondissant des drames du principe de précaution, à l’espoir d’un passage de relais avec l’appel du Collectif des 39 contre la nuit sécuritaire.

Laurent DEMOULIN enseigne la littérature à l’Université de Liège. Il est l’auteur, e.a., de L’Hypocrisie pédagogique (Talus d’approche, 1999), de Filiation (Le Fram, 2001), Trop tard (Tétras Lyre, 2007, prix Marcel Thiry), Même mort (Le Fram, 2011), Ulysse Lumumba (Le Cormier, 2014).

Mireille NATHAN-MURAT a été Membre de la Société Psychanalytique de Paris, Membre du Collège de psychanalystes, cofondatrice d’Empreintes & Arts.
Elle a publié Poursuivi par la chance, de Marseille à Buchenwald, Mémoires partagées 1906-1996 (L’Harmattan, 1996) et Non lieu de la mémoire, la cassure d’Auschwitz (Bibliophane, 1990).

La rencontre sera animée par Jean-Pierre LEBRUN, psychiatre et psychanalyste, directeur de collection aux éditions Éres et ancien Président de l’association Lacanienne internationale. Il est l’auteur, E.A., de Un monde sans limite (Éres, 1997), L’Homme sans gravité. Jouir à tout prix (Denoel, 2002), livre d’entretien avec Charles MELMAN, Les couleurs de l’inceste (Denoel, 2013) et avec Nicole Malinconi, L’Altérité est dans la langue (Éres, 2015).

Entrée libre.


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
robinsonpsy.jpg

Commentaires

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.