RSS articles
Français  |  Nederlands

L’hôpital coule, la colère monte : Rassemblement de la santé en lutte

posté le 16/06/20 par Bruxelles dévie Mots-clés  luttes sociales 

Ce dimanche 14 juin, La santé en lutte avait appelé à tourner le dos au ministère de la santé et à Maggie de Block. La police et le conseil d’état avait interdit ce rassemblement, dans un flagrant délit de démocratie. Du côté du personnel de santé, cette interdiction sonnait comme un “soigne et tais-toi”. L’événement a pourtant été un succès : près de 300 personnes ont répondu présent·e·s.

La crise du COVID-19 a révélé avec force l’importance d’un secteur santé bien pensé et suffisamment financé. Il s’agit maintenant de soutenir la santé en lutte, qui revendique cela depuis des années. Suivons les dans leurs actions, dans leurs manifestations et dans leurs revendications. Parce qu’applaudir au balcon ne suffit pas. Parce que, face à un pouvoir qui ne veut rien entendre, il nous faut faire bloc, ensemble.

En marge du rassemblement, plusieurs personnes ont été arrêtées. Un maladroit "appel au pillage" avait été publié sur les réseaux sociaux ; le rendez-vous était donné à 14h Place des Monnaies. D’après plusieurs témoins de multiples contrôles au faciès aurait eu lieu sur la place vers 15h, en prévention de violences dont rien ne prouvait qu’elles allaient avoir lieu. Parmis eux, des jeunes racisé·e·s dont quelques-un·e·s mineur·e·s et des soutiens à la santé en lutte, tou·te·s arrêté·e·s et plaqué·e·s au sol sans motif valable, sauf un mineur en possession d’un pavé d’après la police. Ils et elles ont ensuite été emmené·e·s aux casernes d’Etterbeek. Au total, on dénombre 22 arrestations administratives et une judiciaire.


posté le  par Bruxelles dévie  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)