RSS articles
Français  |  Nederlands

LE MIGRANTS : La nouvelle arme de guerre des grandes puissances

LE MIGRANTS : La nouvelle arme de guerre des grandes puissances :

Après la guerre aux migrants annoncée par les puissances étatiques depuis des dizaines d’ années, des milliers continuent à se noyer dans la méditerranée ou lors d’autres tentatives de passage , dans le monde entier.

A grand bruit politique,médiatique et humanitaire on dénonce. On crie aux passeurs, aux groupes peu scrupuleux, aux gouvernements de certains pays encourageant, voir alimentant ces exodes, On crie aux discours antiimmigration et à la crise économique en Europe. Les responsables sont nommés, car faut bien des responsables.

Ce n’est pas par hasard que les morts aux frontières augmentent d’année en année. Un enfant pourrait comprendre que si y a guerre et faim ils continueront a venir pour chercher une meilleur vie. Et eux nos politiques n’auraient pas prévu cela ?

Il y a bel et bien une volonté politique à ne pas mettre les moyens pour éviter ces tragédies.

Le désespoir et la mort de ces migrants sont utilisés comme mode de chantage par les différents états et groupes..Au pire ces morts, ces naufrages ne sont ils pas des mises en scène par ces mêmes états et groupes à des fins politiques ?

Les morts d’exilés sont devenus une arme puissante pour continuer à cadenasser et externaliser les frontières, pour mettre en place une nouvelle colonisation des pays d’Afrique par les superpuissances , pour subordonner encore plus les pays frontaliers et tous les pays africains.

Des propositions sont en place pour « permettre » aux demandeurs d’asile de faire leur demande dans leur pays, pour créer un couloir pour les « vrais » demandeurs d’asile, des propositions sont faites pour aller « mettre de l’ordre » dans des pays comme la Libye, qui serait le pays pourvoyeur de ces milliers de migrants qui essaient d’atteindre l’Europe

« Tant que les pays d’origine [es migrants] et les pays de transit ne prennent pas des mesures pour éviter ces traversées désespérées, des gens continueront à mettre leur vie en péril. Une grande partie de notre approche est de travailler avec les pays tiers", a réagi la Commission européenne.

Ainsi le capitalisme, notre capitalisme avec ces millions de précaires pourrait installé ce même capitalisme avec « sa démocratie » dans le monde entier, en cadrant ces « démocraties » et en continuant avec bienveillance et paternalisme à contrôler, encadrer les population du monde entier.

Pour ce faire ils ont besoin de raisons et de moyens.
Les raisons sont là : des milliers de migrants qui fuient des régimes, qui envahissent nos pays et qui meurent dans la méditerranée faute d’aide . Il faut faire quelques chose pour éviter ces drames !
Les moyens se mettent en place : Améliorer l’externalisation des frontières, installer des bureaux HCR dans les pays d’origine, contrôler la vie politique dans ces pays , faire la guerre aux pays dont la population n’accepte pas notre mode de fonctionnement.

Et la boucle est bouclée : Vu qu’il ne s’en sorte pas chez eux on va aller les « aider » en recolonisation leur pays, en y installant notre mode de fonctionnement, notre démocratie, en les fichant et en installant un bureau symbolique HCR, ou personnes n’osera se présenter.

Ainsi, plus de migrants chez nous , ils auront la démocratie chez eux (et sa précarité contrôlée) !

Les migrants deviennent une arme pour faire la guerre aux « responsables » de ces tragédies, pour que les superpuissances puissent continuer à jouer de leur autorité sur « les pays d’origine », avec des aides de coopération sous conditions : fermer leurs frontières afin que chacun reste chez soi, reprendre tous ceux qui ont eu le culot de partir , sans oublier l’installation symbolique d’un bureau HCR dans chaque pays pour tout de même faire semblant de respecter ce sacré « Droit d’asile » si cher à une Europe colonialiste et paternaliste !


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.