RSS articles
Français  |  Nederlands
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
samedi 13 mars 2021
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

La dette, les banques et nos logements

posté le 29/10/18
lieu : Garcia Lorca
adresse : 47/49 rue des Foulons, Bruxelles

0484 06 99 46
info@garcialorca.be
Mots-clés  logement / squats / urbanisme 

L’avancement du capitalisme néolibéral et du système dette nous opprime dans tous les aspects de nos vies : de la privatisation des services publics à la marchandisation des biens et du patrimoine public, en passant par l’augmentation des impôts et la financiarisation des systèmes de retraites et de la sécurité sociale.
Le logement ne fait pas exception : la bulle créée dans le secteur de l’immobilier a éclaté de manière phénoménale affectant en premier lieu les familles les plus pauvres des USA (crise des subprimes) mais aussi de l’espace européen. En Espagne, 800.000 ménages ont perdu leur logement, en Grèce, la BCE exige 135.000 ventes aux enchères de logements d’ici 2021 pour « assainir » les banques.

Les banques : quelles sont leurs responsabilités ? Quels rôles ont-elles joué ? Les dettes privées qu’elles ont octroyé sans limite sont-elles légitimes ?

Les banques continuent d’investir sans scrupule dans l’immobilier et sans changer en substance leur attitudes. Les expulsions se multiplient dans plusieurs pays d’Europe et encore des centaines de milliers de ménages n’ont plus accès au logement, pourtant un droit humain fondamental.

Quelle est la situation dans notre pays et plus spécifiquement à Bruxelles ?

A Bruxelles, trouver un logement digne et abordable pour les ménages à revenus modestes relève du parcours du combattant. En cause : l’augmentation des prix du logement (sur les marchés acquisitif et locatif) et l’appauvrissement de la population (1/3 des Bruxellois vit sous le seuil de pauvreté). Par ailleurs, Bruxelles fait face à une pénurie de logement social : on évalue à plus de 10 ans le temps d’attente pour y accéder, et il faudrait doubler le parc social actuel pour répondre à cette demande. La plupart de ces ménages se retrouve donc contraint de louer des logements trop cher et de mauvaise qualité.

Comment en est-on arrivé là ? Que peut-on imaginer pour construire un avenir plus adapté aux besoins des habitants ?

Venez en parler avec :

Avec Eva Betavatzi du CADTM Belgique
Avec Anne- Sophie Dupont du Rassemblement Bruxellois pour le Droit à l’Habitat (RBDH/BBRoW)

Sur facebook : https://www.facebook.com/events/584503688664121/


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
nov-2018_web.jpg(...).jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)