RSS articles
Français  |  Nederlands
Cet article n'a pas encore été modéré par le collectif Indymédia Bruxsel.
Raison de la mise en attente :

La gauche et les libertaires spécistes doivent être punis pour génocides animaliers

posté le 19/04/21 Mots-clés  libération animale 

(Ce texte est envoyé aux végéphobes de la Fédération Anarchiste, de l’Union Communiste Libertaire, de la CNT, de l’OCL, de Radio Libertaire où l’antispécisme est interdit, amalgamé au nazisme.)

On ne compte plus les anarchoviandards tellement ils sont nombreux dans nos milieux. Pourtant la cause animale traverse le mouvement libertaire depuis plus d’un siècle. L’anarcoviandard souffre d’amnésie volontaire et d’ignorance crasse.

La violence patriarcale, homophobe, islamophobe tout cela est très politiquement correct. Mais parlez de violence spéciste c’est à dire de massacres de masse journaliers et les viandards libertaires vous insulteront de nazillonne, d’islamogauchiste, de moraliste, de puriste, de khmer noire et j’en passe comme à Saint Imier en 2012, ils ricaneront sur les victimes de la norme spéciste comme n’importe quel anarcoraciste ricane sur les victimes de la norme raciste.

Mépriser les victimes de la norme ce n’est pas subversif c’est s’alligner sur l’idéologie dominante oppressive. C’est conservateur, réac, arriéré, ringard.

Le spécisme c’est + de 150 milliards d’animaux exterminés par an, soit + de 2000 chaque seconde pour satisfaire le cerveau rétrograde des bouffeurs de cadavre. Une bagatelle pour les anarchoviandards qui sont souvent franchouillards.

Le spécisme c’est la moquerie constante des personnes qui consomment vegan, la moquerie qui pousse certains vegans à la dépression et au suicide. Comme la moquerie homophobe, misogyne, etc.

Consommer des produits issus de l’exploitation animale c’est collaborer à cette mise à mort industrielle d’êtres sentients c’est à dire d’êtres vivants qui ont autant d’intérêts à vivre que les humains.

Etre anarchiste sans être vegan c’est collaborer au génocide quotidien des animaux non humains.

L’anarco bouffeur de viande est un salaud subjectif et objectif comme le marxiste bouffeur de viande. L’anarcoviandard n’est qu’une merde comme l’anarcovioleur.

(Ce texte est envoyé aux végéphobes de la Fédération Anarchiste, de l’Union Communiste Libertaire, de la CNT, de l’OCL, de Radio Libertaire où l’antispécisme est interdit, amalgamé au nazisme


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article