RSS articles
Français  |  Nederlands

La mort d'Arnaud à la prison d'Andenne

posté le 29/05/13 Mots-clés  luttes sociales 

A la mi décembre est retrouvé mort dans sa cellule, notre codétenu ARNAUD DEGEZELLE, décédé d’une overdose d’héroïne ! Ce garçon tombé à 17 ans dans un acte de folie, avait tiré au hasard sur des gens dans la rue tuant un gosse de 16 ans en blessant 4 autres. A la découverte de son corps, il avait ,37 ans, 20 ans d’affilé de prison pour un mineur dans des conditions de détention bien souvent horrible surtout il y a 20 ans et encore aujourd’hui, sans aucune structure de réinsertion refusées par les syndicats fascisants des matons. Arnaud était un solitaire, courait tous les matins, faisant son sport pour maintenir la forme, faisant des études la FAC de Namur, parlant peu, mais apprécié des autres détenus par sa discrétion. Bien sur rien à voir avec le grand banditisme, mais il s’en accommodait du moment que le sport était possible pourtant sans structure sportive non plus dans cette supposée prison modèle qu’est Andenne, où il n’y a aucune salle de sport, aucun terrain et une à deux heures maximum de salle de musculation par semaine ce qui empêche l’admission de toute la détention ! (dans le reste de l’Europe il y a accès permanent dans ce type de salle).

Comment un garçon comme lui a été conduit à se défoncer à l’héroïne ? Déjà il y a quelques années, il fut retrouvé écroulé sur le radiateur en syncope, mais depuis rien. Mais il faut savoir que dans les prisons surtout en Belgique, la came est une sécurité pour les matons, tant que les types se drogue, il n’y a aucun risque de révolte, les types accros, ne pensent qu’à se procurer cette or chimique. Mais bon sang comment cette merde entre ? Là, sans balancer de nom alors que toute la prison sait d’où elle vient, on peut sans percer un secret de dire que c’est un des indics du Surveillant Chef, un toxico, qui, à chaque permission, rentre dans le fion cette came. Cette fois, son fournisseur habituel n’était pas au rendez-vous, alors, il s’est fourni ailleurs où la daube était moins coupée. Arnaud par un intermédiaire s’en est procuré, il a été retrouvé mort dans sa cellule. Terrible de savoir un grand bonhomme de plus d’un mètre 80, sportif, bâti comme un roc, écroulé mort dans un lit de misère. 37 ans ! 20 ans de ratière sans voir le jour dehors, sans vie sexuelle, sans rien que la vie monacales de la taule et y crever comme un chien que l’on vient de piquer, ça me fait chialer de rage de l’impuissance face à cette injustice. Le pire, c’est de voir les commentaires dégueulasse sur le Net , commentaires envoyé au torchon comme la DH, ce « Parisien Libéré » Belge qui ne vit que sur la misère humaine que sont les faits divers ! Les beaufs contents que ce gamin « soit crevé » de cette façon. Ah ! Oui ! Il a commis un crime grave, à 17 ans il a tiré dans la foule parce que cinglé à ce moment. Mais, ces beaufs, ces crevures qui passent leur haine de l’arabe, du noir, du jeune, du gauchiste, de l’anarchiste, du SDF etc… en écrivant dans la presse pourrie pour se donner bonne conscience, mais oublient que le patronat, ceux devant lesquels ils se vautrent, qu’ils soutiennent, assassinent légalement des enfants des femmes des hommes dans leurs usines pourries, par leur pollution dans les pays dit sous développés. Oui, j’ai, la rage, les larmes aux yeux en écrivant sur ce jeune qui ne sera pas le dernier, je le vois dans ma tête allongé raide mort, , alors que la veille je le voyais courir, dans la promenade, en sueur, avec sa fierté de vouloir dire « Vous me gardé des années, mais je ne plierai pas, je garde la forme pour dehors même après vingt ans ! » Et une petite ordure protégée par la direction, rentre cette merde pourrie qu’il distribue souvent pour accrocher des jeunes et ensuite vendre, car cette ordure vit sur sa came. Si encore c’était du shit, rien à secouer, ce n’est pas du shit malheureusement, mais la pire des drogues de l’héroïne drogue très dure à gérer pour un non habitué d’après ce que l’on dit ! Cette ordure rentrerait de l’alcool, du shit, on s’en fouterait, mais du poison, de la mort lente, de la merde qui accroche et une fois accroc, le type se met en dette, et s’il ne peut plus payer, il doit se faire isoler transférer avec son terrible manque. Lui l’indic, le dealer indic, ne risque rien, les matons s’écrasent alors qu’ils sont au courant, lui ne sort pas sinon, il se fait défoncer la tronche. Quand il se retrouve en danger, il hurle ameutant les matons.

Encore dernièrement, il a fait vire de l’aile où il se trouve un détenu qui pouvait être un danger pour lui. Cette ordure n’a eu aucune inquiétude de la mort d’Arnaud. La presse comme à son habitude n’a fait que l’écho de la direction, les syndicats tous fascisant qu’ils sont, ont fermé leur gueule, l’indic en sait trop sur le dos de certains délégués CSC surtout au passé trouble dans le passé dans l’aile de la mort à Andenne ou à Lantin, mouillés dans des tabassages sinon pire. La police dite fédérale aussi n’en a rien à secouer, elle a fait son enquête de routine ! Bof ! « Un ancien taré qui a tiré dans la foule, même s’il était mineur au moment des faits, on en a rien à cirer il est bien mieux mort que vivant pour nous, un client de moins dans l’avenir ! » Le jour de la découverte d’Arnaud, je me trouvais encore à Andenne, à part quelques détenus dans mon cas, beaucoup en avaient rien à foutre, un mort d’OD, n’attire pas les commentaires, pour les détenus un camé est un sous homme, le camé c’est celui qui ne sait pas assumer sa prison. Pourtant, Arnaud, c’était un occasionnel comme pour beaucoup de jeunes à Andenne. De plus, lui ne prenait pas de cachetons comme beaucoup de ceux qui s’en foutent. En fait la prison c’est l’égoïsme total, finie la période des années 70-80, c’est chacun pour sa gueule. Le peu de battant, de révoltés sont vite balluchonnés, ou noyer dans une masse calculée comme ce fut le cas pour moi noyé au milieu de vieux détenus !

Arnaud, je ne dirai pas paix à ton âme car je suis athée et libre penseur, nous avons rarement discuté car tu m’évitais en tant que braqueur, tu ne te sentais pas à l’aide avec les gens comme nous, les pseudos seigneurs du banditisme ! Tu parles, tu mérites bien plus de respect que certains qui se disent de gros truands. Adieu l’ami. Vive l’Anarchie !

Un Ringolévio
3 mars 2013

Publié sur www.lacavale.be


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.