RSS articles
Français  |  Nederlands
mardi 2 mars 2021
20h00 - Apéro-débat en ligne | Prison : le travail à la peine posté le  - Agenda
mercredi 3 mars 2021
18h30 - Dettes coloniales, réparations et reconnaissances posté le  - Agenda
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

La prolifération des méga-centres commerciaux : mobilisations citoyennes et alternatives

posté le 24/09/14 par Antoinette Brouyaux
lieu : Cité Culture
adresse : Avenue des Citronniers 61, 1020 Bruxelles, Bruxelles

02/893.09.40
info@associations21.org
Mots-clés  économie 

Que faire de tous ces shopping malls qu’on nous inflige et qui entravent notre volonté de changer nos modes de consommation et de production ? Comment les éviter ? Et en même temps, quelle solidarité construire avec les travailleurs du secteur de la distribution, au Nord et au Sud ? Débat avec des groupes citoyens impliqués dans différentes villes de Wallonie et à Bruxelles… suivi d’un spectacle.

Contexte :
Les impacts sociaux et environnementaux de nos modes de consommation et de production actuels, tant au Nord qu’au Sud, sont de mieux en mieux connus. La réponse est souvent la même : il faut changer ses comportements. Mais que faire quand les possibilités de faire des choix alternatifs s’amenuisent, quand on voit pousser des projets de centres commerciaux plus gigantesques les uns que les autres ? Et que penser de leurs promesses de création d’emplois au vu des licenciements en cours dans le secteur de la grande distribution ?
Le débat du 18 octobre 2014 rassemblera des groupes citoyens mobilisés dans différentes villes de Wallonie et de Bruxelles, des organisations de la société civile et du monde académique. Le but : échanger sur les possibilités d’action et leur efficacité sur base de situations vécues.

Cette rencontre est organisée par différentes organisations membres d’Associations 21 (plate-forme d’associations travaillant sur les questions de développement durable) : Inter-Environnement Bruxelles, Inter-Environnement Wallonie, Oxfam-Magasins du monde, Groupe One…

Elle sera suivie d’une représentation ouverte à tous de « La dernière défaïence », une pièce de théâtre-action de la Compagnie maritime qui met en scène des travailleurs de la faïencerie Royal Boch à La Louvière prêt à tout pour empêcher la fermeture de leur usine. Une pièce unique témoignant d’une occupation de plus de quatre mois. A découvrir !

Programme :
12h30 – 14h30 : visite promenade du site où il est envisagé de construire le centre commercial Neo (infos et inscriptions)

15h-18h : rencontre citoyenne, au 1er étage de Cité Culture

14h30 : accueil
15h : témoignages des représentants de 5 groupes citoyens issus de villes wallonnes et de Bruxelles : à quel projet d’implantation commerciale sont-ils confrontés, dans quel lieu, quels sont les problèmes et actions possibles ou déjà menées ?

Les cinq groupes citoyens présents seront :

Mons Equitable
Vesdre Avenir de Verviers
Namur 80
EcoVie de Mouscron
Bruxelles pour le projet Neo
15h45 :

Présentation de l’étude « Centres commerciaux : mode d’emploi » d’Inter-Environnement Wallonie, et de l’atlas du commerce en Wallonie, réalisé par l’Université de Liège (SEGEFA).
Présentation par Benjamin Wayens de son étude "Type et formes de commerces : impacts sur l’organisation du travail et l’emploi"
16h30 : Pause
16h45 : Débat entre groupes citoyens et représentants des syndicats, d’associations de commerçants et d’organisations (intervenants à confirmer).

18h : repas (PAF : 5€) pour les participants au débat, qui souhaitent voir également le spectacle.

19h30 : spectacle « La dernière défaÏence » de la Compagnie Maritime.
Dans la grande salle du rez-de-chaussée de Cité Culture

Maintenant que l’occupation a été votée, il faut s’organiser. Et nous ne sommes plus que 46. Avant, nous étions 1.600 ! Alors vient le temps des nuits de garde et des journées longues au cours desquelles on se raconte. Je me souviens, de ma première journée à l’usine, j’avais 14 ans. Et 40 ans plus tard, je suis toujours là... Mais occuper une usine grande comme un paquebot, on arrête jamais, et on a gardé l’outil en état. Quand on travaillait, il n’y avait jamais personne mais maintenant qu’on occupe, il y a plein de monde ; allez comprendre ! Et puis il y a eu un repreneur, et on y a cru, et pas rien qu’un peu. On se méfiait, à force. Quatre faillites, ça aiguise l’analyse. Ah, si la ville avait voulu, Royal Boch aurait continué à être au centre de la ville, son coeur, son poumon, son âme même. Mais face à un centre commercial, ça ne fait pas le poids. Enfin bref, aidé des pouvoirs publics, Royal Boch a été repris par un nouveau patron. Et alors ? Et alors, on ne va pas tout vous dire. Venez à l’usine, qu’on vous raconte...
Prix d’entrée : 5€. Attention, il est obligatoire de réserver.


posté le  par Antoinette Brouyaux  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.