RSS articles
Français  |  Nederlands

Le JOC face à la révolte incontrôlable

posté le 09/10/15 Mots-clés  agriculture 

Juin 2012. Suite à la répression brutale d’une manifestation anti-fasciste, un rassemblement solidaire devant le Palais de Justice part en manifestation sauvage. Arrivés dans le quartier européen, des manifestants commencent à péter quelques vitres de véhicules appartenant à un fonctionnaire de l’OTAN. Encore avant qu’il y a eu la moindre réaction de la part des forces de l’ordre, des petits chefs de la JOC (mais pas seulement) décident de mettre fin à la manifestation, se scindant des « casseurs ». A une rue de là, ils appellent tout le monde à venir dans un petit parc pour « discuter ». Cependant, l’entrée au parc est interdite à un nombre de manifestants jugés « indésirables ». Quoi qu’il n’y a eu aucune arrestation, le but était clairement de livrer des « éléments incontrôlables » aux flics.

Mars 2013. Nouvelle « manifestation contre les violences policières ». La manif part du centre-ville de Bruxelles et va longer le quartier de Molenbeek. Pas mal de jeunes du quartier rejoignent le cortège. Il n’a pas fallu plus que deux rues avant que le service d’ordre de la manifestation, organisé notamment par les JOC (mais pas seulement), commence à s’en prendre aux enfants qui jettent des boules de neige vers les flics. Quand des manifestants s’interposent, ils se font traiter de « fascistes », de « provocateurs » et de « flics infiltrés » par le service d’ordre. Quand la manif arrive à la hauteur de la Bourse, une centaine de personnes (dont des gens habillés en noir, le cauchemar des partis et des petits chefs, et nombreux jeunes du quartier Anneesens et de Molenbeek, l’autre cauchemar de ceux qui ont horreur d’« éléments incontrôlables ») attaquent une patrouille de police et défoncent quelques flics en civil. Le valeureux service d’ordre, qui devait protéger la manifestation contre des « agressions fascistes », forme un cordon afin d’empêcher les gens de rejoindre à nouveau la Bourse. Comme ils sont alors logiquement pris pour des flics, ils seront passés à tabac par des groupes de jeunes. Dans son communiqué triomphant, le JOC ne mentionne aucun de ces incidents.

Novembre 2014. Affrontements importants lors de la manifestation contre le gouvernement. Le JOC retient de cette journée avant tout la présence de quelques nazillons le long du cortège. C’était sans doute un peu trop compliqué de qualifier les milliers d’émeutiers comme des « fascistes » ou des « provocateurs ».

Mars 2015. Encore une « manifestation contre les violences policières ». Quand la manif traverse les rues de Molenbeek, nombreuses personnes du quartier se joignent au cortège. Si le JOC avait espéré d’agréger que des moutons qui suivent leurs directives, et cela malgré leur coordination étroite avec les services de police, des incidents éclatent : flics en civil pris à partie, patrouille caillassé, un bar de bobos perd ses vitres. Les services d’ordre du JOC, habillés en noir et masqués pour l’occasion, forment des cordons, cherchent à cacher les dégâts pour les caméras des journalistes et se font de nouveau taper par des manifestants.

Octobre 2015. Nouvelle manifestation nationale contre le gouvernement. Cette fois-ci, le JOC est déterminé à s’interposer au moindre incident. Quand la manifestation arrive à la hauteur du Tour de Finances, un groupe de manifestants veut se diriger vers la rue Royale. Avant de se heurter aux lignes de flics, quelques chefs du JOC s’interposent, tentant de convaincre les manifestants de rester dans les rangs. Ils se prennent des claques. Dans un communiqué, le JOC précise qu’il s’agissait d’ « éléments d’extrême droite » infiltrés parmi les dockers d’Anvers (ce qui, selon eux, est une évidence bien connue) et qui leur en voulaient pour leurs campagnes antiracistes (qui, sans aucun doute ni mégalomanie, ont des échos importants dans le port d’Anvers).

Ces quelques éléments pourraient sans doute être complétés, voir nuancés. Ils ne sont probablement et malheureusement pas exhaustives. Et on s’attend déjà à un communiqué fulgurant de leur part pour démentir et qualifier les auteurs de ce petit rappel de « fascistes ». Mais ce n’est pas tellement la question. A notre avis, celui qui travaille ensemble avec les flics, se range immédiatement du côté de l’ordre dès que les choses commencent à échapper à leur contrôle et qualifie tous les autres comme des « fascistes » ou des « provocateurs », n’est qu’un minable politicien. Et on a toujours pensé que cela ne sert à rien d’essayer d’avoir un dialogue avec des politiciens, et pas non plus quand ils endossent les habits de « militants ». Il ne peut qu’y avoir le conflit, tout comme on est en conflit permanent avec l’État, le capital, ses défenseurs et ses serviteurs.

Par contre, ce texte a quand même l’intention d’ouvrir un espace de dialogue. Pas avec les chefs de la JOC, mais entre les rebelles qui se sont heurtés à leurs services d’ordre et leurs manipulations, entre ceux qui ont, dans le passé et dans le présent, collaboré avec le JOC dans l’espoir de renforcer l’offensive libertaire et la lutte sociale, entre ceux qui pensent qu’une perspective révolutionnaire n’est pas l’affaire de partis et de chefs. A ceux-là, ce texte s’adresse comme un appel à la réflexion et à des expressions claires. Il est temps de sortir du marasme que le JOC tente de créer à Bruxelles (et ailleurs peut-être). Les chemins de la lutte auto-organisée, autonome et directe sont nombreux et variés, mais ils ne peuvent plus se croiser avec ceux de ces pompiers de la pire espèce. Sinon, ils perdent leur signification et leur contenu révolutionnaires.

Que le combat contre les fascistes est également le nôtre, cela est clair. Mais notre antifascisme n’est pas celui de la JOC. Notre combat contre la torture policière et la police n’est pas celui de la JOC. Nous luttons contre les fascistes et les flics parce qu’ils font parti de l’État que nous voulons détruire. Nous luttons avec la même vigueur contre tous les autres partis politiques, contre les bureaucraties syndicales, contre les organisations qui veulent toujours étouffer le moindre élan de révolte, contre les chefs qui veulent toujours enterrer la moindre expérience d’auto-organisation. Et contrairement aux chefs des organisations comme la JOC, nous n’allons pas vers d’autres gens pour les faire marcher au pas, nous les rencontrons dans les luttes que nous sommes capables de mener, des luttes caractérisées par l’autonomie, l’auto-organisation, la horizontalité et l’attaque contre ce qui nous opprime. Le fossé entre ceux qui se révoltent, ceux qui sont prêts à lutter, ceux qui sont animés par des désirs de liberté et les militants qui prétendent mener la danse des luttes devient chaque jour plus profond. Et c’est probablement pour le mieux. L’auto-organisation n’est pas seulement la tombe des patrons, mais aussi celle des petits chefs et des organisations réformistes.

Quelques éléments incontrôlables


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • 9 octobre 2015 20:06, par libre

    article anonyme courageux

  • 9 octobre 2015 20:26, par Jean-Jacques

    Tiens les fils à papa sont de retour.

  • 9 octobre 2015 20:28, par Jean-Jacques

    C’est sûr que tout le monde tremble, les fils à papa ont lancé 3 pavés à une manif. Les flics, les patrons, ... tout le monde tremble. La société est au bord de l’écroulement.

  • 10 octobre 2015 12:56

    de respect SVP

  • 12 octobre 2015 12:49, par jackcnt

    une émergence de notre patrimoine catholique,ne peut en soit n’etre qu une facade qui recrute à des fins politiciennes,la jeunesse ouvrière chrétienne,devenue jeunesse organisée combative ne déroge pas à la règle de la réccupèration mercantile ,tant pour les sujets d ’antifascisme que ceux de la répression policière ou encore celui de l’austérité,dés lors, libre aux gens libres de se démarquer et aux vendus de continuer à se vendre.Un incontrolable libertaire
    (ps,en effet ce 7 octobre, des éléments de nation ,ou encore du brussels casual services(hooligans anderlecht et rwdm),etaient présents, ;ce qui en soit est regrettable,mais ce qui l est encore plus est l ’absence de nos scouts devenus révolutionnaires...re-ps,je ne suis pas un fils à papa,et encore moins du pape !

  • 12 octobre 2015 13:00, par jackcnt

    Il serait ,à tout le moins ,intéressant de connaitre le mode de financement de la JOC,est il autonome et autocréé ?ou ,est ce l’église, qui par un quelconque biais, règlerait,par exemple,le loyer de spacieux et luxueux locaux,voire prèterait une de ses possessions immobilières, à liège,ou bruxelles OU AILLEURS ?

  • entre crypto-chrétienté organisée ,troncs des pauvres,aumones publiques et prolétariat d’église,ici,sous l’oeil de chrétiens extrèmistes,dans une presse oecuménique hardcore, l’exemple JOCiste français...LE LIEN DE L ARTICLE
    https://www.google.be/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=4&cad=rja&uact=8&ved=0CDsQFjADahUKEwi-6-Pp5LzIAhVJBBoKHYFHArU&url=http%3A%2F%2Fwww.riposte-catholique.fr%2Fperepiscopus%2Fconference-episcopale%2Fle-financement-de-la-joc-suite-2&usg=AFQjCNHgC-GDsyN82sA2zaPDEyL344EYIw&sig2=851Q0a0gcfZjakKmZzhgXw

  • 12 octobre 2015 16:51

    Tu dis n’importe quoi, où sont les preuves que le JOC belge est financé de la même façon que le JOC français ? C’est du trolling, tu as décidé qu’il faut les descendre et quand on veut battre un chien, on trouvera toujours un bâton. Vends ton ziever ailleur.

  • 12 octobre 2015 17:18, par JOC ,charité bien ordonnée...

    LES PREUVES ?,c est toi qui es de mauvaise foi, mais des preuves, elles arrivent,et massivement,entre csc,cdh,et clergé voilà les sources d ’argent de la JOC,reste bien attentif, et d ici peu ,les preuves sur la JOC belge, tu vas les avoir,cher courageux et anonyme perplexe

  • 12 octobre 2015 18:12

    "cher courageux et anonyme perplexe", je porterai ce nom de gueux avec fierté ! Merci cher jackcnt ;-)

  • 12 octobre 2015 20:44, par Jules-de-chez-smith-en-face

    La JOC ? Laissez-moi rire !

    J’y étais en 2012... devant avec des camarades. Et on a failli être arrêté à cause de la couardise de ce petit con avec sa tablette - il se reconnaîtra - , qui avec ses courageu(ses)x ami(e)s cathos, a préféré abandonner aux chiens les camarades qui trouvaient ridicule de s’arrêter pour un pare-brise d’un mec de l’OTAN. Et j’ai vu le même genre de cirque à d’autres occasions.

    "Oh dear, chocking..! Un ultra-violent parmi nous, quelle honte pour l’image de la JOC d’être assimilé à cette violence gratuite..!" Pauv’tâches de collabos,c’est à cause de crétin(e)s comme vous qu’il y a des camarades arrêtés.

    Ah oui, svp... cessez de nous casser les couilles et les oreilles avec vos slogans ridicules et gnangnan, dignes d’une quatrième primaire attardée !

    Allez les paciflics retournez à vos bacs à sables... ou à vos bénitiers

  • 12 octobre 2015 20:55

    Désolé, Indymedia est un site d’infos, vos règlements de comptes de petit macho n’interessent à personne.

  • 12 octobre 2015 20:56, par Jules-de-chez-smith-en-face

    Oh merde... j’avais pas vu ! JACK est de retour..? Shit alors,on est pas sorti de l’auberge si le pseudo anar-fou s’en mêle. Sous sa plume, même une vérité semble ridicule.

    Ceci dit il semble avoir appris à écrire de façon presque lisible, il y a du progrès... si, si ! Courage Jack, tu y arriveras, ou pas ! Ou alors il écrit avec son pen à tatoué ?

     ;-)

  • Je me demande bien pourquoi on tape sur les joc et pas sur d’autres organisations, pourtant des autres orgas y’en a a la pelle. Venez nous voir et nous parler au lieu de jacter sur indymedia, c’est pas un forum. Pendant que vous pleurnichez sur les joc vous faites quoi sur le terrain ? Vous savez même pas de quoi vous parlez, les totos qui nous parlent dans la rue arretent vite de faire les mauvaises langues car il prennent compte de ce qui est palpable et de ce qu’on fait mais qui n’est pas visible aux yeux de toutes et tous.

  • Grosse baston de chapelles mesdames et messieurs ! Les noirs de suies en chient sur les vieux restes de la lutte chrétienstitutionnalisée !! Qui, d’ailleurs, ne risque plus de le rester longtemps vu la disparition progressive des subsides, et tant mieux..! Qu’elle meurt ou qu’elle devienne vraiment autonome cette Joc. Elle sera vraiment obligée d’être organisée et combative du coup.

    Pourtant ça me parait évident qu’en tant qu’organisation d’éducation permanente subsidiée comme une organisation de jeunesse, la JOC ne sera jamais officiellement subversive. Mais selon ses statuts, elle n’est que ce que ces membres en font. Que certains à la Joc n’ait pas encore compris que le système marchand ne faisait que récupérer et contrôler la révolte en l’institutionnalisant, c’est un fait mais de là a faire une généralité sur tous les membres de la Joc en les traitant de politiciens petits-chefs-réformistes, c’est bidon.

    J’étais présent à tous les évènements cités dans le texte et j’tiens quand même à donner aussi ma version des faits tellement les articles de totos deviennent imbuvables par la mystification de la réalité et leur démarche politicienne (héhé vous aussi, ouais !).

    Juin 2012, ouais ça s’est passé comme ça. Mais bon y’a pas un minimum de stratégie collective à avoir non ? Pour être un minimum effi-casse ? Du style on commence le dawa quand tout le monde est +- au courant que ça va commencer, quand les gens qui n’ont envie d’y participer soient partis ou quoi ?? Parce que là en un seul coup quelqu’un défonce une caisse de l’Otan.. On est pas en France ici !! On a pas une manif de 3000 réformistes avec 100 anarchistes dans le tas qui peuvent se cacher dans la foule pour agir.. On est à BXL, on a 200 personnes entouré de 200 flics youpie commencons l’insurrection comme ça on sera trop rebelles car trop en prison ouais. Pff bande de martyrs vous faites pitié à cultiver la défaite..

    Mars 2013, hahaha gros mytho ! Le début est juste mais bon les gosses étaient plutot en mode NIQUE TOUT qu’autre chose et loin d’être incontrôlables.. Juste sous le controle des meneurs de la bande. La fin est plutot de la mythonade. Déja pas cent mais juste quelques dizaines de personnes, max 50, ont chargé les keufs (pour la guerre des chiffres). Et pi oui y’a eu un cordon mais ils étaient composé de jocistes ET de parents des jeunes qui nous avait rejoinds. De cette manif j’en retiendrai toujours le grand frère qui a foutu une tarte à un toto black bloc en lui disant de pas foutre la merde dans son quartier et qu’en cas de répression, des jeunes de là risquerait bcp plus qu’un anar (blanc mais sapé en noir) qui presque toujours a le capital culturel d’un bourge.

    Nov 14, Ouais la JOC ne retient que ça du 6 novembre !?? Ca m’étonnerait.. Resistances.be peut être mais si on regarde tous les communiqués de la JOC je doute un peu que leur message principal c’est la présence de néonazis dans le bordel.

    Mars 2015, évidemment que la JOC va planquer les dégats.. Sans blague ! Nan mais vous croyez qu’ils ont des subsides pour casser du flics ou quoi ? Tout le monde le sait bien qu’il feront tout pour leur image de radicaux-mais-pas-trop-quand-meme. Et la plupart des jocistes en sont conscients.. Après c’est tellement ils sont trop inorganisés que quand ils improvisent, ils font souvent de la merde.

    Oct 2015, mouais j’ai pas eu cette version là moi ! Oui un jociste un peu trop visible a reçu une claque mais apparemment c’était une histoire de banderole qui trainaient dans les pattes de dockers bourrés, pas une histoire de "Oh non restez dans les rangs" de la part vilains réformistes gestionnaires de la révolte ...

    Bref y’a plein de critiques à faire à la Joc.. La dépendance financières des sections par rapport au bureau national, la dépendance financière tout court, la déresponsabilisation des membres dans leurs rapports aux permanents, l’autogestion quasi inexistante, les décisions qui doivent être collectives et qui sont prises par les petits chefs (ou ceux qui s’y impliquent le plus, c’est des problèmes que les anars rencontrent aussi) ETC.
    Mais si j’ai pondu vite fais ce texte, c’est juste que je tiens à souligner que la JOC n’est que ce que les gens en font. Elle peut être méga soc-dem fossoyeuse-de-la-révolte comme on ne peut plus révolutionnaire que n’importe quel collectif rouge et noir. Et au sein de la joc ces tendances s’affrontent, du coup c’est plutôt inutile de vouloir les étiquetter contre révolutionnaire ou pas. Mais oui restons critiques.

  • 13 octobre 2015 23:26, par j@ckcnt

    si tu as la chance de me connaitre ,ce n’est pas réciproque,première chose ,alors aie au moins le cran de te présenter,secundo,ta verve arrogante et dédaigneuse de lettré au pays des ignares,garde là pour tes scouts disciplinés ,je n’ai que faire de tes bondieuseries de classes,toi qui prone le prolétariat révolté ,du haut de ta tour ,payée par le pognon des cultes subsidiés d’état,et les reliquats de la belgique moyenâgeuse des curetons missionnaires,et des serfs de la croix ;l’anarchie dont tu parles est celle des vieux bigots,un mélange de démons et de désordres infidèles ,alors revient a ton naturel et prèche ceux qui y croient, ou laisse la rue et la révolution à ceux qui ne mettent pas le monde à genoux depuis des siècles,la J.O.C est une JOKE,de la réccup’de crédulité des uns ,financées par les croyances des autres.Du tronc des pauvres aux gamelles d’ouvriers, l’église et ses voies impénétrables.Vous avez,comme la CSC,ou votre ancetres ,le MOC,assez tenté de créer la "croydulité",ce mélange de simplicité ouvrière et de croyance chrétienne,qui font des deux troupes en présence, d’excellents troupeaux de moutons ,et de volées de pigeons.entre Jésus et Marx, LE PEUPLE N Y CROIT PLUS...SOCIO-cretins ;les seuls à prôner le martyre, c’est vous.

  • 13 octobre 2015 23:36, par j@ckcnt

    CHER JULES d ’en face de chez smith,tu dois certainement pour ta part écrire et penser avec ton fion, mais grand bien te fasses car ton écriture est plus lisible ,que quand tu chies avec ta bouche....BISOU

  • SUR CE ,bon bordel, la capitale !

  • 14 octobre 2015 00:05, par AR

    Merci.

    Signé : un martyr chrétien "c est de la blague couillon"

    Message au collectif Indymedya BXL :
    "...conspirationnisme délirant, diffamation..." Relisez votre charte, laissez ce "délire" sur votre page si vous trouvez judicieux ou instructif de détruire la crédibilité de votre site et de votre collectif ( je suis contre la censure). Après, veuillez respecter vos "Règles éditoriales" ou les abandonner.

  • 14 octobre 2015 01:17, par . . .

    Je trouve cette chronologie tout à fait intéressante.
    Il est plutôt rare d’avoir un peu de recul face à l’activité d’une organisation qui est renée de ses cendres depuis que quelques léninistes l’ont exhumé du fond de l’encyclique rerum novarum.
    Si le rôle du PTB est indéniable pour n’importe quel observateur de bonne foi, celui des JOCs est moins clair si l’on s’arrête à la superficie des événements.

  • 14 octobre 2015 08:24, par Pingu

    Ce texte est correct, merci de l’avoir écrit. Dommage pour le niveau des commentaires, mais bon c’est devenu habituel, dés qu’on a le malheur de renvoyer une orga à sa place, de se faire traiter de "casseur, petit blanc, qui d’ailleurs ne fait rien, et fils à papa". Il y a plein gens chouettes dans les jeunes de la joc. Mais la joc ne sera bien sûr jamais "aussi révolutionnaire que n’importe quel collectif rouge-noir". C’est compréhensibles que des jeunes libertaires voient une grosse machine qui va vite et aient envie de faire partie de "quelque chose qui bouge" mais la joc fabrique surtout vite des attachés ministériels, des cadres syndicaux. Y’a qu’à voir leur chef qui se dit ’anar’, qui se fait dessus quand il voit une caméra, et qui hurle à la provocation et au fascisme dés qu’il voit quelqu’un qui manifeste un peu sérieusement. D’ici 2,3 ans il sera sur les listes électorales (Ptb ? Psl ? CdH ?) et on en parlera plus.

  • 15 octobre 2015 19:45, par nanar le connard

    bien dit pingu, bien dit jack et merde aux joc

  • 11 novembre 2015 14:16, par !!!

    Je rigole quand je vois les privilégiés tous autant que vous êtes, se battre pour avoir la reconnaissance du statut de meskine de service...
    Ce que l’article anonyme ne dit pas c’est que les évenements de 2012, 2013 et 2014, c’est que c’est les gens des quartier, nous les noirs et les arabes qui refusons de ce laisser manipuler par le révolutionnaire blanc de service qui aime tout cassé pcq au pire il va se ramasser un tarte dans la tronche rien de plus. Mec quand on te roulera sur la jambe le soir du nouvel an ou que tu ressortira jamais du comico vivant après avoir déclaré la perte de ta carte d’identité. On verra si tu nous fera encore chié avec les vivtres de la caisse du mec de l’OTAN.

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.