RSS articles
Français  |  Nederlands

Le bruit des bottes : Expulsion collective assassine vers Kinshasa ce mercredi 19/02/2014

posté le 18/02/14 Mots-clés  action  répression / contrôle social  No Border  sans-papiers 

On apprend qu’une expulsion collective aura lieu demain mercredi vers Kinshasa.
Au 127 bis actuellement cinq hommes et une femme (la dame qu’on avait tenter d’expulser samedi passé ) ont été mis au cachot.
D’autres seraient transférés des autres centres ce soir pour être amenés au 127bis.
Le départ du vol militaire serait 10 heures ce mercredi 19/02 matin.
Beaucoup de ceux qui vont être expulsés sont déjà enfermés depuis plusieurs mois et sont des opposants politiques affirmés , même si le CGRA n’a pas voulu les croire.

Leur réception à Kinshasa sera de toute évidence très musclée, quand on lit l’article du Guardian.
Un document “top-secret” qui circule parmi les chefs de police et des services de sécurité au RDC suggère que les expulsés arrivant de la Grande-Bretagne risquent la torture en rentrant dans le pays.
Lire : http://www.theguardian.com/uk-news/2014/feb/16/congo-torture-asylum-seekers

La question se pose aussi de la possibilité que ce vol soit un vol Frontex et que d’autres ressortissants Congolais seraient amenés au 127 bis pour ce vol !
Mode d’emploi vol collectif :
http://www.gettingthevoiceout.org/?s=vols+collectifs


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.