RSS articles
Français  |  Nederlands
lundi 12 avril 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 106 posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires
10h00 - Formation : « Medic tout terrain » posté le  - Agenda
samedi 1er mai 2021
00h00 - TOU•TE•S AU 1ER MAI FÉMINISTE ET RÉVOLUTIONNAIRE ! posté le  - Agenda
00h00 - Dans la rue pour le 1er Mai révolutionnaire 2021 ! posté le  - Agenda

Les 14è rencontres mondiales du logiciel libre

posté le 27/06/13
-
Mots-clés  luttes numériques / internet 

Vous savez sans doute que internet fonctionne essentiellement grâce au
logiciel libre, que les systèmes d’analyse
et de collecte de données du CERN [1], que la Nasa a décidé que ses
nouveaux systèmes embarqués
sur la station spatiale utiliseraient GNU/linux pour plus de stabilité, ou
que dans le monde aujourd’hui,
on vend 3 smartphones à base Android (lui même basé sur le noyau Linux et
ouvert) pour un à base de iOS comme les Iphone [3].

Les 14è rencontres mondiales du logiciel libre seront sur le campus du
Solbosch (à l’ULB ) du lundi
8 au jeudi 11 juillet, avec 200 conférences, plus de 30 ateliers pratiques
dont de nombreux consacrés aux graphismes,
8 thèmes, 26 sous-thèmes dont certains concernant les implications
sociétales des technologies.

L’édition 2013 des Rencontres mondiales du logiciel libre (RMLL) verra
pour la première fois une
session de conférences spécialement dédiée aux visiteurs non avertis,
accessible a ceux
n’ayant pas de connaissance particulière en technologie. Nous pensons
ainsi combler un
besoin d’initiation sur les questions importantes liées au (logiciel)
libre, qui se retrouvent de
plus en plus souvent dans l’actualité mais demeurent « exotiques » aux
yeux de la plupart des gens.

Cette série de conférences aura lieu à l’Université Libre de Bruxelles le
lundi 8 juillet de 11h à 18h et
le programme se découpe de la manière suivante :

* 11 h : Tous protégés par des machines à la grâce bienveillante ?
Karten Gerloff, President de Free Software Foundation Europe - Prendre
notre vie en mains
dans un monde où les machines sont de plus en plus présentes.
* 14 h : Comment les grands acteurs du web s’improvisent magiciens et jouent
avec nos données personnelles. Frank Rousseau - Tous les grands noms du web
qui proposent des services sur Internet en profitent pour collecter vos
données.
Est-ce dangereux et si oui, quelles sont les alternatives ?
* 15 h : La vie privée en 2013 : Pourquoi. Quand. Comment. Werner Koch,
auteur principal du
logiciel libre GnuPG - Comment protéger sa vie privée à l’ère du numérique.
* 16 h : Quelle école pour la société de l’information ? Program or be
programed
François Élie - La refondation de l’école de la liberté à l’heure de la
société de l’information
* 17 h : Quand le Libre se mêle de démocratie Tangui Morlier - Le libre
pourrait-il améliorer le fonctionnement démocratique ?

Mais aussi la session dédiée à la culture libre, mercredi 8 /7 à 10h,
durant laquelle, 3 orateurs de renommée
internationale feront des exposés suivi d’un débat modéré par Benjamin Jean
Pamela Samuleson « Faut il abandonner le droit d’auteur ? »
Philippe Aigrain « Quelle réforme du droit d’auteur pour la culture
numérique ? »
Marie Farge « Faut il généraliser le libre accès aux publications
scientifiques ? »
Madame Pamela Samuelson est professeur de droit et de gestion de
l’information à la University of
California, Berkeley, où elle co-dirige le centre de droit et technologie.

Madame Marie Farge est Directrice de Recherche au CNRS et a été professeur
invité
dans de nombreuses institutions et a reçu de nombreux prix pour la qualité
de son travail.
De 2007 à 2011, Madame Farge a été membre du comité d’éthique du CNRS.

Philippe Aigrain est un informaticien, chercheur, chef d’entreprise,
ancien chef du secteur
technique du logiciel à la Commission européenne, dont les idées sont
devenues
emblématiques dans le militantisme pour les biens communs et contre les
abus de
la propriété intellectuelle, notamment avec son
livre Cause commune : l’information entre bien commun et propriété

Particularités de ce cycle de conférences :
* les sujets sont traités par les meilleurs experts du moment
* elles sont ouverts à tous, l’accès en est gratuit et aucun bagage
culturel particulier n’est requis
* une traduction simultanée entre l’anglais et le français sera assurée,
pour permettre l’accès à tous quelle que soit sa langue

Les graphistes parmi vous seront sans doute particulièrement intéressés
par les conférences et ateliers concernant ce sujet
(voir
http://schedule2013.rmll.info/programme/media-presse-radio-television-et/graphisme/?lang=fr)
et les ateliers
concernant les logiciels graphiques phare de dessin vectoriel Inkscape,
de manipulation d’images bitmap Gimp et Krita et de mise en page Scribus
dont des spécialistes seront présents (et
tiendront l’AG de l’association AFGRAL des graphistes, notamment
professionnels, utilisant les logiciels libres)

Information : http://2013.rmll.info

Le programme complet est disponible sur http://schedule2013.rmll.info/

Et il y a aussi l’occasion de faire la fête dans la prestigieuse salle
gothique de l’hôtel de ville de
Bruxelles lors du repas du libre [7], mardi 7/7 à partir de 19h.


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.