Les « mesures particulières de recherche » de l’État belge

posté le 28/03/19
lieu : Acrata
adresse : Rue de la Grande Île 32, 1000 Bruxelles
Mots-clés  luttes sociales  répression / contrôle social  solidarité  projection / débat / concert 

Les flics et les divers services de renseignement disposent d’un arsenal d’outils impressionnant lorsqu’il s’agit de fouiner dans les affaires des gens. D’autant plus lorsque ceux-ci portent des idées et défendent des pratiques hostiles à l’État, au petit train-train quotidien du capitalisme pacifié, et par extension, aux prisons, aux centres fermés, à tout ce qui permet à ce monde d’exister et de se perpétrer. D’autant plus quand il les a nommés « terroristes ». L’idée, pour cette « édition spéciale » de la Lime, serait de se pencher sur ces méthodes, en partant de l’exemple des méthodes utilisées lors de l’enquête qui débouchera sur un procès fin avril pour 12 anarchistes. Afin d’affiner notre connaissance des armes de nos ennemis.


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
proces.contre.de(...).jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)