RSS articles
Français  |  Nederlands

Les sorcières et le logement

posté le 08/06/14 par mil Mots-clés  art  logement / squats / urbanisme  genre / sexualité  projection / débat / concert 

Vendredi 13 juin à 20h30 il y a une marche de nuit non mixte qui partira du Mont des Arts. Il s’agit d’une marche pour l’auto-émancipation des femmes et des trans. Parce que l’oppression est une réalité, et que tous les jours elle s’exprime de façon violente. Sur la non-mixité vous pouvez lire cet article de Christine Delphi : "La non-mixité : une nécessité politique".

Et samedi de 10 à 19h au carré de Moscou, manifête pour le droit au logement. Toute la journée auront lieu des débats, expos, témoignages, dessins, etc. Venez seul ou en famille. Lire l’invitation.
Vous pouvez aussi signer la pétition sur le site plateformelogement.be/

En avant gout et pour s’imprégner de la thématique en images, venez voir le film "Le grand Nord", réalisation collective autour du quartier Nord de Bxl. La projection est gratuite et sera suivie d’un débat, et précédée d’un souper.
Rendez-vous jeudi soir à partir de 19h à la Poissonnerie. Plus d’infos.


posté le  par mil  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • 8 juin 2014 19:54, par Christelle

    A force de ne pas assumer ses contradictions on en devient une.

  • 9 juin 2014 09:30, par j’aime Christelle

    J’adore ce type de commentaire qui n’apporte rien. Merci Christelle pour ta perspicacité, ton sens de l’analyse et de la critique. De quoi parles-tu ?
    Je sens que le débat va être de taille avec toi. Merci pour ton intervention, ça va faire réfléchir du monde.

  • 16 juin 2014 12:42, par Vieux Sympathisant de la Gauche communiste internationaliste

    Mme Delphy, qui est citée en référence de ce texte et n’en est pas à une escroquerie politique près - voir son concept « d’exploitation dans le couple », un monument en la matière ! - nous dit que, au lieu de combattre l’idéologie de la domination de la femme par l’homme et la division sexuelle du travail, il vaut mieux en assumer les ultimes conséquences : séparer les hommes des femmes !

    Je crois qu’il y a quelques dignitaires bourgeois dans un certain nombre de dictatures théocratiques qui sont entièrement d’accord avec elle et la remercient chaudement !

    Que cette division se fasse soit par « choix » ou par obligation, je ne vois pas bien la différence à l’arrivée : le résultat est d’isoler les hommes et les femmes appartenant à la classe des exploités, de les faire se combattre entre eux au lieu de combattre la source de l’exploitation qui les opprime et entretient cette idéologie sexiste. Autrement dit : Mme Delphy entretient l’idéologie qui sépare les hommes et les femmes, sous couvert soi-disant de la combattre !

    Cette hypocrisie, que l’on retrouve dans sa théorie de « l’exploitation de genre », la place clairement parmi les défenseurs de l’ordre dominant. Du reste, le genre de « marche non-mixte » dont il est ici fait mention aboutit-il à mobiliser qui que ce soit et à éclaircir ce qu’il faut faire dans les luttes ? Certainement pas !

    Les derniers mouvements sociaux d’ampleur - Indignés, Occupy - dans le monde n’ont de toute façon aucunement mis en avant la séparation des sexes en leur sein. Preuve s’il en est que la « non-mixité » ne répond aucunement aux questions posées par le mouvement social !

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.