RSS articles
Français  |  Nederlands

(Liège) Communiqué de soutien du TALP et appel au rassemblement pour le Passe-Partout

posté le 23/11/13 par TALP Mots-clés  logement / squats / urbanisme 

COMMUNIQUE DE SOUTIEN DU THEATRE A LA PLACE (TALP)

Déclaration publique du Théâtre à la Place sur les derniers évènements répressifs contre le mouvement d’occupation des bâtiments et des conséquences que cela entraîne sur les habitant-e-s :

« Nous, « Théâtre à la Place », collectif d’occupation du théâtre place de l’Yser en Outremeuse (Liège), témoignons notre solidarité face à la répression et à la marginalisation que subit le mouvement squat ainsi que les squatteurs et squatteuses.
Ce communiqué répond à cette nouvelle vague de répression qui touche beaucoup de squats : la Pétroleuse, l’Armada, et plus récemment le Gésu et le CSOA (Centre social occupé autogéré) Passe Partout. Mais il répond aussi aux dernières attaques médiatiques qui répandent sans vergogne la désinformation, caricature les squatteurs-euses, et développe la peur ainsi que la méfiance sur le mouvement squat et les individu-e-s qui le compose. Malgré leur propagande, nous tenons à rappeler que les squats ainsi que les personnes qui y vivent et/ou y participent ne sont pas uniformes ni homogènes. Leurs désirs, raisons, projets leur sont propres.

L’expulsion du Gésu et de ses nombreux-euses habitant-e-s est un exemple de cette politique répressive : interpellations, enfants menottés, triage des individu-e-s dans un stade selon possession ou non de papiers, mise à la rue de dizaines d’individu-e-s avec enfants... Ceci est indigne et dégoûtant ! L’exemple du CSOA Passe Partout montre, quant à lui, l’impossibilité de communiquer avec les « autorités politiques ». En effet, dans la matinée du lundi 13 novembre, le Passe Partout, implanté dans le quartier Sainte-Marguerite à Liège depuis trois ans, a été forcé de fermer brutalement par les services communaux et la police sans aucun préavis.
Nous constatons que ces politiques répressives s’accentuent en même temps que se perdure le coup d’état antisocial qui fauche la vie des travailleurs-euses ainsi que celle de leurs familles, qui augmente les inégalités sociales, le repli identitaire et qui expulse les derniers centres sociaux et habitats qui se veulent libres et autonomes. Le Théâtre à la Place, ainsi que d’autres lieux et personnes, ne peuvent accepter ces politiques et cette violence institutionnelle face à des gens qui cherchent des solutions collectives et responsables.

Le CSOA Passe Partout a réouvert ses portes et continue ses activités. Il nous a aidé à l’ouverture du TALP et la solidarité intersquats continue de se développer.
Nous appelons toutes les personnes à venir participer aux activités de ces lieux et à venir manifester devant l’Hôtel de Ville de Liège ce lundi 25 novembre à 18h pour manifester sa solidarité envers le CSOA Passe Partout et prendre ces espaces de vie et de liberté responsable ! »

Collectif d’occupation du TALP.


posté le  par TALP  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.