RSS articles
Français  |  Nederlands
dimanche 28 février 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda - 1 commentaire
13h30 - Balade technopolice : cartographions la surveillance ! posté le  - Agenda
lundi 1er mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 100 posté le  - Agenda
mardi 2 mars 2021
20h00 - Apéro-débat en ligne | Prison : le travail à la peine posté le  - Agenda
mercredi 3 mars 2021
18h30 - Dettes coloniales, réparations et reconnaissances posté le  - Agenda
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

Lutte des migrants : Comment gagner la bataille de l’information ?

posté le 14/01/14 par Laura Leprêtre
lieu : Espace Marx
adresse : Rue Rouppe 4, Bruxelles
Mots-clés  luttes sociales  médias  répression / contrôle social  sans-papiers  solidarité 

Cette rencontre sera la première d’une série de débats organisés début 2014 par l’ACJJ sur le thème de la lutte des migrants.

La volonté de l’Association Culturelle Joseph Jacquemotte est d’aborder cette question sous l’angle médiatique en se basant sur un constat : en dépit de son iniquité, la gestion essentiellement répressive et sécuritaire de l’asile et de l’immigration dans les pays occidentaux semble jouir du soutien passif des citoyens nationaux.

La sévérité des politiques migratoires semble en effet répondre aux demandes supposées de fermeté à l’égard des migrants. Cette hostilité à l’égard des nouveaux arrivants est par ailleurs entretenue par les sphères politiques et médiatiques, à coup d’arguments souvent démagogiques qui se nourrissent de la tentation, croissante en période de crise, au repli national.
Compte-tenu de l’importance des croyances dans la formation de l’opinion publique et du rôle de celle-ci dans la définition de la politique migratoire, un changement qualitatif dans la façon de percevoir l’immigration nous semble constituer un prérequis absolu à tout infléchissement progressiste du paradigme répressif actuellement en vigueur. Le rapport à l’information se révèle dès lors essentiel.

Participants

Martine Vandemeulebroucke, coordinatrice « réfugiés » pour Amnesty International en Belgique francophone, ancienne journaliste au quotidien Le Soir spécialisée dans les questions d’asile et d’immigration. Forte de plus de deux décennies d’expérience, la journaliste livrera un éclairage sur le traitement réservé par une grande rédaction nationale à ces questions.

Samir Hamdard, porte-parole du collectif des « 450 afghans ». [A confirmer]
Originaire d’Afghanistan et installé depuis 10 ans en Belgique, M. Hamdard est très impliqué dans le mouvement des afghans actuellement installé à l’église du béguinage. Il fera part de la stratégie de communication du mouvement à l’égard de l’opinion publique.

Un membre de l’équipe "Voix sans frontière", émission de Radio Panik.
La personne, qui participe à l’émission « La voix sans frontière » sur Radio Panik, développera les perspectives d’un traitement médiatique des questions migratoire au sein des médias alternatifs.

Entrée : prix libre
Inscriptions sur : acjj@skynet.be
GSM : 0473 49 67 79


posté le  par Laura Leprêtre  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
logo_acjj.png

Commentaires
  • Nous avons essayé cela aussi de sensibiliser les gens au fait que les migrants étaient dans des situations bien plus complexes et courageuse que ce que l’on peut penser. Dans notre commune de Buironfosse ( http://www.buironfosse.com) les gens ont été très réceptifs et nos interventions ont été concluantes. Les restauranteurs ont été formidables et ont donné un vrai coup de pouce. Nous nous sommes tous tenus au courant par SMS pour prendre des nouvelles et supporter les gens que nous avions décider d’aider.

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.