RSS articles
Français  |  Nederlands

MARCHE DES AFGHANS ACCUEIL A WATERLOO

posté le 20/12/13 par Gertrude Mots-clés  luttes sociales  No Border  réflexion / analyse  sans-papiers  solidarité 

Marche des Afghans : première étape "Accueil à Waterloo"

Vendredi 20 décembre 2013 : voici la marche en route !
Bruxelles - Mons, église du Béguinage où l’attente devient insoutenable vers ... Mons, patrie de
Di Rupo, premier Ministre socialiste et bourgmestre.

Waterloo, première escale sur la route de Nivelles.

InforméEs très tardivement, l’accueil souhaitait quand même être digne de cette cossue commune du Brabant wallon. Il est prévu sur le parvis de l’église du centre, avec prise de parole et poursuite de la marche par la chaussé qui traverse le centre commercial, heu.. très commercial, de Waterloo.
Période de Noël oblige, il y aurait certainement des tas de chalands en quête de cadeaux de fin d’année qui pourraient ainsi être sensibilisés à la cause des migrants.

Mais nenni, malgré des acceptations orales données, cela ne se peut ! Les bonnes gens, entendez acheteurs, dépenseurs d’argent, de Waterloo, Lasne ou Uccle ne doivent souffrir de cette bruyante interruption dans leurs activités acquisitives. Les quelques personnes rencontrées ont d’ailleurs brillé par leur ignorance totale de la question des Afghans !

Vers 11 heures nous voilà confrontéEs à des forces de l’ordre bouclier au poing, chiens méchants comme compagnie, veillant à empêcher l’accès au parvis de l’église du centre... mais surtout interdiction d’emprunter la chaussée comme prévu. Non, non, la marche passera par les petites rues calmes à l’arrière où, ni vue ni connue, elle pourra rejoindre le centre sportif pour s’arrêter une heure.

Eh oui, voici donc l’étape qui, par la pensée utopiste de certainEs devait éveiller l’intérêt ; n’allons pas jusqu’à la solidarité, quel vilain mot voyons ; de personnes dont le sort des migrants n’est probablement pas la préoccupation première, transformée en simple "arrêt bouffe-pipi" sans autre portée.

Grâce à des personnes solidaires concernéEs de près par sort des rejetés de cette société de nantis, des repas chauds préparés et offerts ont pu combler quelque peu l’accueil aux marcheurs, afin qu’ils se sentent bienvenus - pour certains du moins.

Episode parlant du "cachez-moi cet étranger dont je n’ai que faire" bien protégé par les forces de l’ordre toujours prêts à être envoyés au service de ...(à vous de compléter).
G 20 12 2013


posté le  par Gertrude  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
2013-12-20_11.30(...).jpg
2013-12-20_13.05(...).jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.