RSS articles
Français  |  Nederlands
vendredi 26 février 2021
15h00 - Rassemblement Une Seule Solution : La Régularisation ! posté le  - Agenda
dimanche 28 février 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda - 1 commentaire
13h30 - Balade technopolice : cartographions la surveillance ! posté le  - Agenda
lundi 1er mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 100 posté le  - Agenda
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

Manifestation Collectif des sans-papiers issus des pays Ebola : un an d’occupation, un an de lutte pour les droits

posté le 03/02/16
lieu : Place Quetelet Saint-Josse
Mots-clés  action  luttes sociales  répression / contrôle social  No Border  sans-papiers  solidarité 

Rendez-vous le 4 février à 13h pour le départ de la marche, Place Quetelet à 1210 Bruxelles

Le Collectif Ebola est l’un des collectifs de la coordination des sans-papiers de Belgique. Depuis janvier 2015, ses membres occupent un bâtiment situé Place Quételet à 1210 Bruxelles. Ce jeudi 4 février, ils marcheront à travers Bruxelles pour commémorer un an de lutte pour les droits fondamentaux, une politique migratoire véritablement humaine et la régularisation des personnes en séjour irrégulier. Le contexte international ne peut nous faire oublier la situation intolérable dans laquelle vivent près de 150.000 personnes en séjour irrégulier sur notre territoire, en proie à l’exploitation et l’exclusion la plus extrême. Ensemble, ils formeraient la sixième ville de Belgique.

Le Collectif Ebola rassemble les ressortissants en séjour irrégulier des trois pays touchés par la flambée de virus Ebola : la Guinée, le Sierra Leone et le Libéria. Ils ont fui la répression et la mort, les mutilations, la violence aveugle de régimes soutenus par l’Occident pour chercher refuge en Europe. La flambée mortelle du virus Ebola a décimé leurs familles et déstabilisé leurs pays comptant parmi les plus pauvres du monde. A aucun moment l’Etat belge n’a jugé utile de leur offrir une protection.

Il y a plus d’un an, une centaine d’entre eux, hommes, femmes et enfants, indignés par l’absence de reconnaissance des pouvoirs publics, décident d’occuper un bâtiment situé Place Quételet à Saint-Josse. Ce 4 février, ils marcheront à travers Bruxelles pour réclamer le respect des droits fondamentaux et une régularisation des sans-papiers, afin de leur permettre de contribuer à la société et de construire une vie digne. Cette marche les conduira par les principaux lieux de la lutte : Place Quételet à 13h, la commune de Saint-Josse à 14h, le cabinet du Secrétaire d’Etat Theo Francken à 14h30, l’Office des Etrangers et le CGRA à 15h30 et l’Eglise du Béguinage à 16h00. A chaque étape, le Collectif rappellera ses principales revendications et adressera ses remerciements à ceux qui ont bien voulu les soutenir. Une délégation sera reçue à la Maison communale de Saint-Josse.

Force est aujourd’hui de constater que les politiques migratoires belges et européennes sont incapables de répondre aux nouveaux défis internationaux ; elles s’avèrent en outre totalement dépassées par les événements, tant aux frontières de l’Europe qu’au cœur même de nos villes. Environ 150.000 personnes en séjour irrégulier sont aujourd’hui privées de leurs droits les plus fondamentaux en Belgique, dont des milliers d’enfants sans papiers. Ensemble ils formeraient la sixième ville de Belgique, une ville coupée de tout approvisionnement, sans sécurité sociale, services publics ni justice, privée des ressources les plus élémentaires, en proie à l’exploitation et la l’exclusion la plus extrême.

Le Collectif Ebola fait partie de la Coordination des sans-papiers de Belgique, qui rassemble tous les collectifs de sans-papiers autour de revendications communes : l’arrêt de la criminalisation et de l’enfermement de personnes dont le seul crime est d’avoir fui leur pays, le respect des droits fondamentaux, l’application des droits de l’enfant et la régularisation des sans-papiers. Il est impératif et urgent de construire ensemble une politique migratoire véritablement humaine, dans l’intérêt de tous. C’est à cette condition que nous réussirons à relever les défis planétaires qui se posent à nous.

Contacts presse :
Collectif Ebola & Coordination : 0493/99.54.44 – 0466/18.76.09 – 0493/35.81.77
Soutien (Pigment asbl) : 0485/92.42.99 (FR/NL)

http://sanspapiers.be


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.