RSS articles
Français  |  Nederlands
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
samedi 13 mars 2021
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

Manifestation en hommage aux victimes d’une politique migratoire cynique et inhumaine

posté le 09/10/13 par coordination des collectifs de sans papiers
lieu : carrefour Art-Loi
adresse : carrefour Art-Loi, Bruxelles
Mots-clés  action 

JPEG

« Ceux que l’on expulse d’ici, sont les mêmes que ceux qui sont morts à Lampedusa »

Samedi 19 octobre à 14h, carrefour Art-Loi (fin à la Place du Luxembourg)

A Bruxelles, des centaines d’Afghans manifestent tous les jours pour faire reconnaître l’évidence : l’Afghanistan est en guerre et ils sont en danger.
La lutte des réfugiés afghans a montré une formidable détermination et une grande conscience politique. Depuis des mois, ils se battent contre le traitement inhumain et illégitime qui leur est réservé par les autorités belges : expulsion vers un pays en guerre, familles encouragées à choisir le "retour volontaire", évacuations à répétition des immeubles où ils se réfugient pour ne pas se retrouver à la rue, femmes et enfants victimes de gaz lacrymogènes et de jets d’eau.

En Belgique, plus personne ne reçoit de régularisation médicale. L’Europe estime que mourir du SIDA en Afrique faute de médicaments n’est pas une atteinte grave aux droits fondamentaux.

A Lampedusa, on parle de donner la nationalité italiennes aux centaines de cadavres alors que les survivants risquent la détention et l’expulsion.

Partout en Europe, les sans-papiers se cachent parce qu’ils ont peur. Partout les mêmes victimes et la même répression. Nos politiciens veulent se montrer le plus dur possible, comme si l’inhumanité était le principal enjeu électoral.

La politique de l’Europe Forteresse se fait toujours plus dure, toujours plus stricte, toujours plus inhumaine. La politique migratoire actuelle est criminelle, elle tue et tuera encore.
Cette même politique, de manière cynique, favorise l’exploitation de la misère qu’elle crée. La répression n’a jamais été aussi forte.

Mais en face, la solidarité et la détermination grandissent elles aussi. Notre responsabilité est de dire « ça suffit ! ».

Le silence face à la fermeture criminelle des frontières et à la détresse et l’exploitation des sans-papiers est complice.

Pour que tout cela cesse, nous exigeons la liberté de circulation et la régularisation de tous les sans-papiers.

Justice pour les afghans en lutte, justice pour tous les sans-papiers, justice pour les morts de Lampedusa.

WE WANT JUSTICE !


posté le  par coordination des collectifs de sans papiers  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
affiche_manifspo(...).jpg
affiche_manifspo(...).jpg
affiche_manifspo(...).pdf
affiche_manifspo(...).pdf
affiche_manifspo(...).pdf
tract_manifspoct(...).pdf

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.