RSS articles
Français  |  Nederlands
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

Manifestation en soutien à Patricia & Albert

posté le 30/10/14
-
Mots-clés  action  répression / contrôle social 

Le weekend dernier, un couple de St Gillois se font agressés par un individu ivre et violent. Paniqués, ils appellent la Police sans imaginer une seconde que les agents surexcités qui interviendraient deviendraient les nouveaux agresseurs.

Ces derniers se sont directement montrés agressifs et incompréhensifs face aux crises de panique vécues par Patricia alors qu’elle venait de se faire agressée et qu’elle appelait à l’aide. Menottés et agressés, elle se fera embarquée avec son compagnon au commissariat de St Gilles. Et comme ci cela ne suffisait pas, elle subira une mise à tabac durant la fouille, des maltraitances psychologiques ainsi qu’une impossibilité de suivre son traitement médicale durant plusieurs longues heures. Elle déclare également avoir subi des pressions psychologiques afin qu’elle signe la déposition que lui tendait la procureur.

Articles : http://www.rtbf.be/info/regions/detail_nous-avons-appele-la-police-suite-a-une-agression-au-final-c-est-la-police-qui-nous-a-agresses?id=8383350 ( RTBF, "Nous avons appelé la police suite à une agression ; au final, c’est la police qui nous a agressés !")

http://www.lacapitale.be/1129090/article/2014-10-20/saint-gilles-patricia-et-albert-denoncent-une-bavure-la-police-parle-de-rebellio (La Capitale, Saint-Gilles : Patricia et Albert dénoncent une bavure, la police parle de rébellion (photos)

Patricia est aujourd’hui accusée de rébellion et risque d’avoir un casier judiciaire qui l’empêcherait d’exercer son métier. si elle est condamnée par la justice. Son cas nous rappelle de nombreux cas vus précédemment sur la page de la campagne stop répression

Comme par exemple le cas d’Arno agressé par des policiers qui intervenaient pour un événement extérieur à la victime. http://www.stop-repression.be/arno/

Aujourd’hui nous devons plus que jamais nous mobiliser pour venir en aide aux victimes de violences policières face à l’impunité et aux nouvelles mesures répressives qui risquent d’être appliquée par un gouvernement de droite dure.

RASSEMBLONS NOUS VENDREDI 31/10
17H30 AU PARVIS DE ST GILLES POUR SOUTENIR PATRICIA ET ALBERT.

NOUS VOULONS :

Une justice pour les victimes de violences policières
Que les agents violents répondent de leurs actes et s’excusent auprès des victimes
Que les agents violents sont sanctionnés

Nous ne voulons pas :

D’agents incapables de traiter des situations autrement que par la violence. De policiers délinquants

Pour toute info :
Contactez Joc Bruxelles - jocbruxelles@joc.be
Personne Contacte Arno : 0471/55.52.29


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • 31 octobre 2014 12:35, par Niakine Yapatchef

    Police partout, justice nulle part...

    Voilà une petite leçon de vie à ceux qui croyaient que la police était là pour les protéger.

    Ça n’a jamais été et ça ne sera jamais le cas !

    La police est là pour faire régner l’ordre public,..., que vous soyez victime ou pas ils s’en foutent pas mal. Tant que cet ordre est établis.

    Dans les présupposés sociologiques du populo les plus courants on pense que l’ordre public inclut implicitement la protection des plus faibles, en théorie c’est le cas mais certainement pas en pratique. Ce ne serait absolument pas rentable. En vérité, la protection active de la police n’est assurée que pour la classe dominante.

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.