RSS articles
Français  |  Nederlands
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
samedi 13 mars 2021
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

Manifestation nationale par la communauté Guinéens-Sierra Léone-Liberia

posté le 11/11/14
-
Mots-clés  sans-papiers 

MANIFESTATION NATIONALE

Les communautés guinéennes, libériennes et sierra-léoniennes luttent pour l’aide humanitaire et la protection.
Le jeudi 13 novembre 2014 à 13h

Plus de soutien pour les pays touchés par l’Ebola

Les communautés de Guinée, Liberia et Sierra Léone témoignent : nos pays sont dévastés et nos familles décimées par l’épidémie d’Ebola.

L’aide internationale demeure insuffisante. Les communautés demandent un engagement durable des autorités belges, non seulement pour endiguer l’épidémie, mais encore pour aider leurs pays dévastés à se reconstruire.

Protection temporaire pour les demandeurs d’asile déboutés

La Belgique compte des milliers de ressortissants des trois pays touchés par l’Ebola, dont de nombreux sans papiers, déboutés de l’asile. Malgré l’arrêt des expulsions forcées, on leur demande de rentrer volontairement dans leurs pays, vers l’Ebola.

C’est inacceptable. C’est pourquoi un collectif Guinée, Libéria et Sierra Leone s’est constitué pour demander le minimum : une protection temporaire pour les demandeurs d’asile sans papiers.

Venez manifester avec nous le jeudi 13 novembre. Rendez-vous à 13h à l’Eglise de Béguinage à Bruxelles. Vous trouvez le programme complet en annexe.

Plus d’info : Alexis Andries (0485/92 42 99 – alexis@pigmentvzw.be)

Cette action est soutenue par plusieurs organisations, dont Médecins Sans Frontières, Médecins du Monde Pigment asbl, Meeting, Sireas, Ciré,…

NATIONALE BETOGING

Gemeenschappen uit Guinee, Liberia en Sierra Leone voeren actie voor humanitaire hulp en bescherming.
Donderdag 13 november 2014 om 13u

Meer internationale steun voor de door Ebola getroffen landen
De gemeenschappen uit Guinee, Liberia en Sierra Leone getuigen : epidemie verwoest onze landen en decimeert onze families.

De internationale hulp blijft echter ontoereikend. De gemeenschappen eisen dan ook een blijvend engagement van België, niet alleen om de epidemie een halt toe te roepen, maar ook nadien om deze landen te ondersteunen in de heropbouw van hun economisch- en gezondheidsstelsel.

Tijdelijke bescherming voor uitgeprocedeerde asielzoekers zonder wettig verblijf

België telt duizenden onderdanen uit de 3 Ebola-landen, waarvan een groot aantal afgewezen asielzoekers, momenteel zonder papieren. Ondanks het feit dat gedwongen uitzettingen op dit moment gestaakt worden, worden deze mensen nog steeds verondersteld het land vrijwillig te verlaten.

Dit is onaanvaardbaar. Het collectief van mensen uit Guinee, Liberia en Sierra Leone vraagt het strikte minimum : een tijdelijke bescherming voor uitgewezen asielzoekers zonder wettig verblijf.

Kom mee actie voeren op donderdag 13 november. Afspraak om 13u aan de Begijnhofkerk te Brussel. Het volledig programma vindt u terug in bijlage.

Meer info : Alexis Andries (0485/92 42 99 – alexis@pigmentvzw.be)

Deze actie wordt ondersteund door verschillende organisaties, waaronder Artsen zonder Grenzen, Dokters van de Wereld, Pigment vzw, Meeting, Sireas, Ciré,…


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.