RSS articles
Français  |  Nederlands
vendredi 26 février 2021
15h00 - Rassemblement Une Seule Solution : La Régularisation ! posté le  - Agenda
dimanche 28 février 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
13h30 - Balade technopolice : cartographions la surveillance ! posté le  - Agenda
lundi 1er mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 100 posté le  - Agenda
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 2 commentaires

Marche contre la pauvreté "rendre visible l’invisible"

posté le 12/10/17
lieu : parc maximilien Bruxelles
Mots-clés  luttes sociales  solidarité  action 

Ce 17 octobre, nous marcherons. A travers Bruxelles. Pour rendre visible l’invisible. Pour rendre un peu justice à celles et ceux qui, sans papiers, sans abri, sans emploi, disparaissent peu à peu des radars sociaux. Aussi pour mettre en lumière les travailleuses et les travailleurs du secteur que l’on n’entend jamais ou peu lorsqu’il est question de leur travail et des conditions de leur travail.

voici l’intinéraire de la marche qui départ à 9h (2 parcours depuis parc maximilien et parc cinquantennaire) à 9h15 discours de la part des travailleurs sans papiers au parc maximilien.

https://171017.org/

Pourquoi cette marche ?

Le 17 octobre prochain, nous marcherons. A travers Bruxelles. Pour rendre visible l’invisible.

>>> Pour visionner les vidéos que nous tournerons ce jour-là, inscrivez-vous à l’évènement Facebook <<<

Rendre visible l’invisible, c’est bien entendu rendre un peu justice à celles et ceux qui, sans papiers, sans abri, sans emploi, disparaissent peu à peu des radars sociaux. Mais rendre visible l’invisible, c’est aussi mettre en lumière les travailleuses et les travailleurs du secteur que l’on n’entend jamais ou peu lorsqu’il est question de leur travail et des conditions de leur travail. Il est important de faire les deux, de montrer les deux. Pour que l’on voie que les choses, comme les gens, sont liés. Nous marcherons pour montrer ça.

Une marche, ce n’est pas une promenade. Une marche, ce n’est pas la mise en spectacle de la misère ou de celles et ceux qui la vivent. Non, une marche, c’est faire revenir dans les rues les situations que la ville veut cacher ou ne veut pas voir. Logement, sans abri, prison, prostitution, sans papiers, gentrification, politiques de la pauvreté, squats, mendicité, migrants, contrôles, service communautaire, … toutes ces questions et toutes ces situations seront rencontrées et problématisées lors de cette journée.


Une marche, c’est une question qui se déplace. Une marche, c’est une situation mouvante. Une marche, c’est une production commune.

Tandis que le Forum Bruxelles contre les Inégalités ouvrira, avec « Hors circuit », de nouvelles journées publiques d’échanges et de délibérations sur le thème du non-recours à l’Area42 de Schaerbeek ; Tandis que le Réseau wallon de lutte contre la pauvreté criera dans les rues de Namur qu’on est « Tous dans le même sac » et défilera à la lanterne ; Tandis qu’ATD Quart Monde, au soir du 17 octobre à la Salle Saint Michel, fermera la journée mondiale en disant « Stop Pauvreté »…

Nous marcherons.

Nous marcherons en écho à ces actions, à ces colloques, à ces manifestations, à ces soirées.

Le 17 octobre ne peut pas être que ce jour dans l’année où l’on se préoccupe un peu des précarités et des pauvretés qui gagnent. Il est important que le 17 octobre 2017 soit la date où nous nous rassemblions pour faire converger nos expériences, nos analyses, nos combats.


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.