RSS articles
Français  |  Nederlands
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

Marche contre le racisme d’État et les violences policières

posté le 13/03/19
lieu : au niveau du Mégaphone
adresse : Avenue de Stalingrad, Bruxelles
Mots-clés  luttes sociales  répression / contrôle social  sans-papiers  action 

Contre le racisme d’État et les violences policières

Nous, migrant.e-s chassé.e-s, torturé.e-s, traumatisé.e-s, persécuté.e-s par l’État et le système des frontières ;

Nous, habitant.e-s des quartiers populaires harcelé.e-s et humilié.e-s au quotidien par les forces de police et ciblé-e-s par le racisme d’État ;

Nous marcherons ensemble, contre le racisme d’État et les violences policières.

Dimanche 17 mars 2019 à Bruxelles. ( Avenue Stalingrad au niveau du Mégaphone )

Dans un contexte où les violences policières, d’abord principalement exercées dans les quartiers populaires, s’étendent de plus en plus à toute la société,

Dans un contexte où le racisme progresse,

Islamophobie, Négrophobie, Racisme de la part de la police, chasse aux migrant·e·s, traque des sans-papiers, répression des mouvements populaires, fichage généralisé... Il est plus qu’urgent de s’organiser et de dénoncer les logiques racistes et sécuritaires. Depuis huit ans maintenant, la campagne Stop Répression se mobilise contre les violences policières et la répression d’État. Soyons nombreuses et nombreux dans les rues de Bruxelles ce 17 mars à l’occasion de la Journée internationale contre les violences policières !

Stop à la répression dans les quartiers !

Les témoignages de jeunes harcelés par les contrôles d’identité et les vexations gratuites de la part de la police se multiplient. Bien des études le montrent : les personnes immigrées ou issues de l’immigration sont les victimes du pouvoir donné à la police. Cette politique de répression dans les quartiers, loin d’être le fait de dérapages isolés, est le résultat d’une gestion coloniale du maintien de l’ordre.

Stop à la répression des migrations !

Objet d’une répression organisée au plus haut sommet de l’État belge, le seul délit des réfugié·e·s et des sans-papiers est d’avoir recherché un avenir meilleur. Ils et elles sont arrêté·es sans ménagement et placé·e·s dans des centres fermés en attente d’une expulsion. Véritables prisons, les conditions de détention dans les centres fermés sont telles que certain·e·s migrant·e·s tentent de mettre fin à leurs jours. Aujourd’hui, même des familles avec enfants peuvent se retrouver en centre fermé. Personne n’est épargné par ces mesures sécuritaires et racistes des autorités.

Stop à la répression des mouvements populaires !

Nous avons vu et vécu les répressions qui se sont abattues de manière spectaculaire sur le mouvement des gilets jaunes en France et en Belgique. Nous refusons fermement les répressions des militant·e·s dans les manifestations et le harcèlement de celles et ceux qui interrogent une société aussi inégalitaire que la nôtre. Cette politique autoritaire est un danger pour toute démocratie. Une société qui ne peut pas être remise en question est une société qui se meurt.

Notre sécurité est sociale !

Face à l’État et à son racisme, face à l’instrumentalisation de la peur et à l’arbitraire, faisons bloc dans la rue ce 17 mars 2018 et organisons-nous pour la suite ! Contre la répression, revendiquons des réponses sociales aux problèmes socio-économiques !

Tous dans les rue de Bruxelles.

Rendez-vous ce 17 mars 2019 pour exiger la fin de ces répressions. Face à la violence de l’État, refusons la peur et la division qu’il installe ! Le changement passe par notre capacité à nous unir et à nous entraider pour mener la lutte vers un avenir sans racisme, sans répression et sans exploitation.

À l’initiative du Comité des Parents contre les Violences Policières et Bruxelles Panthères.

Pour signer l’appel, envoyez un email à bruxelles.pantheres[chez]gmail.com

Premiers signataires :
Comité des parents contre les violences policières à Molenbeek
Bruxelles Panthères.
SOS Migrants, pour les droits des migrants en Belgique et partout ailleurs
Cadtm Belgique
Mouvement Citoyen Palestine
Collectif Rosa Parks Belgique
Cercle des Etudiants Arabo-Européens de l’ULB
Comité Mawda Justice-Vérité
ESG asbl
COMITÉ FREE ALI - Aarrass
JOC Bruxelles
Campagne Stop Répression
@Rencontre des Continents
asbl Nouveau Système Artistique
Collectif Présences Noires
Jeunes Organisés et Combatifs
Sans-Papiers TV
La Nouvelle Voie Anticoloniale
CODE ROUGE
Radio RiveWest
Zad de Haren - No prison
Iww Belgium
Inter-Environnement Bruxelles (IEB)
Voix SP
Coordination des sans-papiers de Belgique


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)