RSS articles
Français  |  Nederlands
mardi 2 mars 2021
20h00 - Apéro-débat en ligne | Prison : le travail à la peine posté le  - Agenda
mercredi 3 mars 2021
18h30 - Dettes coloniales, réparations et reconnaissances posté le  - Agenda
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
dimanche 7 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 101 posté le  - Agenda
dimanche 14 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
dimanche 21 mars 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
lundi 26 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 3 commentaires

Marche contre les centres fermés

posté le 27/02/15 par Front d’Actions des Migrants
lieu : départ Eglise du Béguinage
adresse : place Sainte-Catherine, Bruxelles
Mots-clés  action  sans-papiers 

« Nous en avons assez des centres de rétention ! » Voici les mots prononcés, il y a quelques jours, par Monsieur Yiannis Panoussis, le ministre grec de la Protection des citoyens après avoir visité le centre d’Amydgaleza près d’Athènes où un jeune migrant pakistanais s’est donné la mort. Cet homme était entré en Grèce via la Crète en décembre dernier et avait été transféré à Amygdaleza quelques heures avant sa mort.

La Belgique ne fait malheureusement pas figure d’exception. Ici aussi, il existe de tels centres de rétention (centres fermés pour étrangers). Cinq en tout, dont la capacité totale est de plus ou moins 700 places. Ici aussi, les conditions de détention sont ignobles. Ici aussi, des hommes, des femmes et peut-être même bientôt à nouveau des familles avec enfants si l’on en croit les récentes déclarations (octobre 2014) du Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration Theo Francken (N-VA), sont privés de tous leurs droits. Ici aussi, on y meurt et la liberté (tout court) en bave …

Au total, environ 8.000 personnes sont détenues annuellement dans ces prisons belges pour “étrangers”. Refoulées dans le premier avion à destination du pays par lequel elles sont arrivées (qui n’est pas nécessairement leur pays d’origine) car « inadmissibles », ici aussi.

Alors que le climat actuel nécessiterait que nous soyons tous unis afin de lutter contre le radicalisme, pour le Front d’Actions des Migrants, ces prisons sont de véritables outils de propagande raciste visant à rassurer un certain électorat.

Afin de réclamer la fermeture des centres fermés en Belgique, le Front d’Actions des Migrants organise une marche jusqu’au Centre 127 bis le dimanche 1er mars 2015. Sur place, une conférence de presse sera organisée en présence de représentants politiques grecs.

Le Front d’Actions des Migrants (FAM) : collectif Mobilisation 2009, La Voix des Sans-papiers, groupe Ebola, collectif des Afghans, MRAX, Crer, Resf, Kids Parlement.

Contacts : Oscar Flores – 0496 40 33 09

Informations pratiques :

- 8H30 : départ de la marche – Eglise du Béguinage (Sainte-Catherine) (14km)
- 12H30 : arrivée au Centre 127BIS
- 13H00 : conférence de presse
- 15H00 : marche retour vers Bruxelles (14km)
- 19H00 : arrivée à Bruxelles

Le Centre 127BIS : Le centre de retour 127 bis, Tervuursesteenweg 300, 1820 Steenokkerzeel

​Parcours : Rue de Cyprès, Rue de l’Ecuyer, Gare centrale, Eglise Ste Gudule, rue de , Colonne du Congrès, rue du Congrès, Madou, Chausée de Louvain (Saint-Josse, Schaerbeek, Evère, Woluwé-st-Lambert, Zaventem), ​


posté le  par Front d’Actions des Migrants  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.