RSS artikels
Français  |  Nederlands
maandag 19 april 2021
17u00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 107 gepost op  - Agenda
dinsdag 20 april 2021
maandag 26 april 2021
10u00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure gepost op  - Agenda - 3 commentaren
10u00 - Formation : « Medic tout terrain » gepost op  - Agenda
donderdag 29 april 2021
zaterdag 1 mei 2021
00u00 - TOU•TE•S AU 1ER MAI FÉMINISTE ET RÉVOLUTIONNAIRE ! gepost op  - Agenda
00u00 - Dans la rue pour le 1er Mai révolutionnaire 2021 ! gepost op  - Agenda

Marche contre les centres fermés

gepost op 27/02/15 door Front d’Actions des Migrants
lieu : départ Eglise du Béguinage
adresse : place Sainte-Catherine, Bruxelles
Trefwoorden  actie  sans-papiers 

« Nous en avons assez des centres de rétention! » Voici les mots prononcés, il y a quelques jours, par Monsieur Yiannis Panoussis, le ministre grec de la Protection des citoyens après avoir visité le centre d’Amydgaleza près d’Athènes où un jeune migrant pakistanais s’est donné la mort. Cet homme était entré en Grèce via la Crète en décembre dernier et avait été transféré à Amygdaleza quelques heures avant sa mort.

La Belgique ne fait malheureusement pas figure d’exception. Ici aussi, il existe de tels centres de rétention (centres fermés pour étrangers). Cinq en tout, dont la capacité totale est de plus ou moins 700 places. Ici aussi, les conditions de détention sont ignobles. Ici aussi, des hommes, des femmes et peut-être même bientôt à nouveau des familles avec enfants si l’on en croit les récentes déclarations (octobre 2014) du Secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration Theo Francken (N-VA), sont privés de tous leurs droits. Ici aussi, on y meurt et la liberté (tout court) en bave …

Au total, environ 8.000 personnes sont détenues annuellement dans ces prisons belges pour “étrangers”. Refoulées dans le premier avion à destination du pays par lequel elles sont arrivées (qui n’est pas nécessairement leur pays d’origine) car « inadmissibles », ici aussi.

Alors que le climat actuel nécessiterait que nous soyons tous unis afin de lutter contre le radicalisme, pour le Front d’Actions des Migrants, ces prisons sont de véritables outils de propagande raciste visant à rassurer un certain électorat.

Afin de réclamer la fermeture des centres fermés en Belgique, le Front d’Actions des Migrants organise une marche jusqu’au Centre 127 bis le dimanche 1er mars 2015. Sur place, une conférence de presse sera organisée en présence de représentants politiques grecs.

Le Front d’Actions des Migrants (FAM) : collectif Mobilisation 2009, La Voix des Sans-papiers, groupe Ebola, collectif des Afghans, MRAX, Crer, Resf, Kids Parlement.

Contacts : Oscar Flores – 0496 40 33 09

Informations pratiques :

- 8H30 : départ de la marche – Eglise du Béguinage (Sainte-Catherine) (14km)
- 12H30 : arrivée au Centre 127BIS
- 13H00 : conférence de presse
- 15H00 : marche retour vers Bruxelles (14km)
- 19H00 : arrivée à Bruxelles

Le Centre 127BIS : Le centre de retour 127 bis, Tervuursesteenweg 300, 1820 Steenokkerzeel

​Parcours: Rue de Cyprès, Rue de l’Ecuyer, Gare centrale, Eglise Ste Gudule, rue de , Colonne du Congrès, rue du Congrès, Madou, Chausée de Louvain (Saint-Josse, Schaerbeek, Evère, Woluwé-st-Lambert, Zaventem), ​


gepost op  door Front d’Actions des Migrants  Waarschuw het moderatiecollectief over de publicatie van dit artikel. Artikel afdrukken
Commentaren
  • Geen commentaren

Waarschuwing commentaren

Reacties zijn bedoeld om de informatie in het artikel aan te vullen, argumenteren, maak dan een onderzoek of vragen om het onderwerp van de bijdrage. De persoonlijke adviezen dat er niets meer in het artikel niet kan worden beschouwd als een discussieforum niet voldoet aan de pre-cités.Tout commentaar doelstellingen niet voldoen aan deze doelstellingen, of in strijd met het redactionele regels worden definitief verwijderd Site .

Verbinding naar het redactionele beleid van het collectief

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.