RSS articles
Français  |  Nederlands
dimanche 9 mai 2021
14h00 - Hommage à / Eerbetoon aan Lamine Moïse Bangoura posté le  - Agenda
lundi 10 mai 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange / acte 110 posté le  - Agenda
samedi 29 mai 2021
15h00 - Grande manif La Santé en Lutte - Acte 2 posté le  - Agenda
mardi 1er juin 2021

Marche pour la dignité à Calais !

posté le 19/06/15
lieu : Le jungle
adresse : route de gravelines, Calais
Mots-clés  action  sans-papiers  solidarité  Calais 

CALAIS - 20 juin 2015 - Journée mondiale des réfugiés

Marche pour la dignité et le respect des droits fondamentaux

Venez vous joindre aux réfugiés et citoyens mobilisés pour demander le respect de la dignité, des droits et la mise en œuvre d’une véritable politique d’hospitalité à Calais, en France et en Europe !

Déroulement
Point de départ - Le bidonville // Route de Gravelines - angle Chemin des dunes
12h30 - Départ
13h30 - Passage Quai de la Moselle (possibilité de rejoindre le cortège à ce point de rendez-vous)
14h - Rassemblement devant la Mairie de Calais - Venez avec du papier toilette pour réclamer des toilettes pour tous entre 19h et midi !
14h30 - Retour vers le bidonville
16h - Après-midi festive en musique

Fin mars 2015, plus de 1000 personnes exilées vivant dans divers campements disséminés dans Calais ont été contraintes de se déplacer sur une ancienne décharge située à 5 km du centre-ville. Ce déplacement forcé vers un véritable bidonville d’Etat s’est fait sous la menace d’expulsions violentes par les autorités.

Aujourd’hui, plus de 3 000 personnes, reléguées hors de la ville, vivent dans ce ghetto.

3000 personnes, dont des femmes et des enfants, avec un accès insuffisant à l’eau et aux soins, sans toilettes ni éclairage. Malgré la solidarité des associations locales et de nombreux citoyen.ne.s, les exilé.e.s subissent l’abandon des pouvoirs publics qui n’assument pas leurs obligations. Leurs conditions de survie inacceptables sont un scandale humanitaire et politique.

Plutôt que de mettre en œuvre un accueil digne et de promouvoir une politique d’hospitalité, l’Etat choisit d’ériger des murs et des barbelés, comme pour se défendre d’une invasion imaginaire de personnes à la recherche de paix et de sécurité.

Aujourd’hui à Calais, les exilé.e.s d’Erythrée, de Syrie, d’Iran, d’Afghanistan, du Soudan, d’Ethiopie, etc. venu.e.s chercher protection en Europe se retrouvent confronté.e.s à la ségrégation, au racisme et à la violence, très loin de tout ce qui pourrait ressembler à une politique d’accueil.

Nous appelons le gouvernement à :

Respecter les droits fondamentaux des personnes et les conventions internationales (aujourd’hui dans la 6ème puissance mondiale, à Calais et ailleurs, les standards minimaux de l’intervention humanitaire sont loin d’être respectés) ;
Mettre en œuvre une politique d’hospitalité pour toutes les personnes arrivant sur le territoire, notamment en respectant le droit à un hébergement inconditionnel pour tous ;
Promouvoir auprès de ses homologues européens une politique migratoire conforme aux valeurs de notre continent afin d’éviter l’hécatombe en Méditerranée et aux autres frontières, et d’assurer la sécurité, la protection et l’accueil digne des personnes exilées.

Signataires : Auberge des migrants, Calais Migrant Solidarity, Calais Ouverture Humanité, Emmaüs France, Médecin du Monde mission Migrants littoral, Réveil voyageur, Salam Nord Pas-de-Calais, Secours catholique Délégation du Pas-de-Calais


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
marche-calais-v2(...).jpg

Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.