RSS articles
Français  |  Nederlands
vendredi 26 février 2021
15h00 - Rassemblement Une Seule Solution : La Régularisation ! posté le  - Agenda
dimanche 28 février 2021
11h00 - Trace ton cercle / Teken je hart posté le  - Agenda
13h30 - Balade technopolice : cartographions la surveillance ! posté le  - Agenda
lundi 1er mars 2021
17h00 - Rassemblement de soutien à Julian Assange acte 100 posté le  - Agenda
samedi 6 mars 2021
12h00 - [LILLE] APPEL NATIONAL contre les violences policières posté le  - Agenda
lundi 8 mars 2021
dimanche 25 avril 2021
10h00 - Formation : « Medic tout terrain », près de Bure posté le  - Agenda - 2 commentaires

Mardi 21 janvier : rendu du jugement dans le procès du C.A.S.

posté le 17/01/14 par Comité de Soutien (NoBorder - CAS)
lieu : Palais de Justice
adresse : Place Poelaert, Bruxelles
Mots-clés  sans-papiers 

Mardi prochain, 21 janvier, aura lieu le rendu du jugement dans le procès du C.A.S. Lors de l’audience du 18 décembre dernier l’avocat général a plaidé l’acquittement « par simple vigueur du code pénal ». Le Comité de Soutien aux Inculpés du C.A.S. et du NoBorder appelle à un rassemblement large dès 8H30 devant les marches du Palais de Justice. Ce procès n’est pas seulement le procès de quelques activistes qui ont pris leur responsabilité face à une politique migratoire criminelle et basée sur l’exploitation des travailleurs précaires que sont les « sans-papiers ». C’est le procès de tous ceux qui luttent à tous les niveaux contre une politique imposée par des systèmes conservateurs et hégémoniques, qui cherchent à maintenir leurs privilèges en exploitant la force de travail physique et intellectuelle des migrants. La lutte que mènent les personnes « sans-papiers » pour l’égalité des droits et pour la dignité n’est pas une lutte secondaire, un épiphénomène qui ne concernerait que quelques dizaines de militants dédiés à la cause et une poignée de citoyens dont le chemin puis la conscience ont croisé ceux de ces exilés. C’est la communauté à laquelle nous appartenons qui se dessine et se décide dans le tort qui est fait aux migrants « sans-papiers ». Des franges de plus en plus importantes de la population sont et vont être – ou se sentir – traitées par les capitalistes comme l’ont été et le sont encore les colonisés et les post-colonisés. Il ne s’agira pas alors de savoir si on nous accepte ou on nous renvoie dans l’enfer d’un pays en guerre mais bien de déterminer si nous avons ou non droit à une indemnité de chômage, à des soins de santé à portée de notre portefeuille, à une pension permettant de vivre décemment nos troisième et quatrième âge, etc. Il est temps de fabriquer des coalitions aventureuses afin de renverser le fatalisme et l’impuissance dans laquelle on tente de nous maintenir.

« Parce que nous appartenons à la Terre, toute personne a le droit de pouvoir choisir son lieu de résidence, de rester là où elle vit ou de circuler et de s’installer librement sans contraintes dans n’importe quelle partie de cette Terre. » (Charte Mondiale des Migrants)

« Nous témoignons que la peur crée des limites, les limites génèrent la haine et la haine ne sert qu’aux oppresseurs. Nous comprenons que les migrants et non-migrants sont interconnectés. Quand les droits des migrants sont rejetés les droits des citoyens sont en danger. » (Migrant Manifesto)

D’autres rendez-vous sont à venir :

Nous exigeons :

  • L’arrêt des poursuites à l’encontre des militants de la cause des « sans-papiers »
  • L’arrêt des rafles et des expulsions
  • Le démantèlement des centres fermés
  • La régularisation de tous les « sans-papiers »
  • L’instauration d’un droit effectif de la circulation des humains
  • La fin de la double peine sous toutes ses formes
  • Le retour en Belgique des immigrés expulsés

http://comitedesoutienbxl.blog.com
histoire_resistance_bruxelles@yahoo.be


posté le  par Comité de Soutien (NoBorder - CAS)  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.