RSS articles
Français  |  Nederlands

Marianne et Cie : nébuleuse néocon-plotiste au service du pouvoir

posté le 11/01/19 Mots-clés  antifa  médias 

Autopsie de cinq cas de journalistes acquis à la doctrine néoconservatrice :

1/ Alexis Lacroix

Alexis-LacroixDirecteur adjoint de la rédaction de l’hebdomadaire Marianne, Alexis Lacroix est également responsable des séminaires de “La Règle du jeu”, revue fondée par Bernard-Henri Lévy, le philosophe qui voit des antisémites partout en France, mais pas en Ukraine. Les séminaires organisés chaque dimanche réunissent de nombreux écrivains, journalistes et spécialistes de question diverses et variées.

« Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es »

Qui sont donc les faiseurs d’opinions que l’on invite ou que l’on allègue à La Règle du Jeu ? Nous retrouvons un très grand nombre de néocons du premier âge qui sont : Michel Taubmann – Galia Ackerman – Frédéric Encel – Pascal Bruckner – Brice Couturier – André Glucksmann – Raphaël Glucksmann – Romain Goupil – Bertrand Lebeau – Jacky Mamou – Pierre-André Taguieff – Marc Weitzmann – Nicole Bacharan – Monique Canto-Sperber – Mohamed Sifaoui.

Ils ont tous pour point commun d’avoir collaboré à un autre think tank néoconservateur bien connu : “Le Cercle de l’Oratoire”. Ce groupe de réflexion français fut très proche du PNAC (Project for a New American Century), le think tank néoconservateur américain auteur du Rapport “Reconstruire les Défenses de l’Amérique”. En 2006, le journal Libération titrait une de ses chroniques consacrée au Cercle de l’Oratoire “Les meilleurs amis de l’Amérique.”

Cette liste d’intervenants se complète par d’autres personnalités comme

Petro Porochenko, le Président de l’Ukraine, dont le conseiller à la défense est Dmytro Iaroch, chef de Pravy Sektor, un groupe paramilitaire ouvertement néo-nazi.

Alexandre Adler, qui se vante d’être l’ami d’Henry Kissinger, de Richard Perle et de Paul Wolfowitz. En 2003, il écrit à propos de Rony Brauman « Les traîtres Juifs » et qualifie Daniel Mermet de « journaliste brejnievien ».

Alain Bauer, directeur de la SAIC Europe, une filiale du Pentagone et de la CIA.

Alain Finkielkaut, nouvel académicien qui écrivait : « Les noirs et les arabes ont la haine de la France » ou « les Antillais vivent de l’assistance de la métropole » ou encore « l’équipe de foot de France est ’black-black-black’, […] elle est devenue la risée de toute l’Europe ».
Bernard Kouchner, droit-de-l’hommiste à la télévision et ami des dictateurs en Afrique.

Nicole Guedj l’ex-secrétaire d’État UMP qui selon ses propres mots se réjouissait « qu’il y ait un peu moins d’arabes déguisés et d’arabisants au sein du ministère des affaires étrangères« .

Au sein de “La Règle du Jeu”, qui sont les réprouvés ?

Revenons sur un séminaire animé par Alexis Lacroix qui reçoit Caroline Fourest la chroniqueuse récemment rappelée à l’ordre par le CSA pour l’indigence de ses sources. Thème du jour : « l’éloge du blasphème ». En préambule de cette conférence, Alexis Lacroix précise : « Ce séminaire s’adresse à tous ceux qui ne sont pas Charlie, qui ne veulent pas devenir Charlie. Nous préférons une bonne analyse de Manuel Valls ou de François Hollande qu’une mauvaise analyse d’Emmanuel Todd ou d’Alain Badiou ». D’emblée le décor est planté, nous comprenons que ces deux derniers (Todd et Badiou) sont les nouveaux blasphémateurs dans le logiciel néocon.

Et d’ailleurs à La Règle du Jeu, les contradicteurs potentiels sont tous des « blasphémateurs ». A Todd et Badiou viennent s’ajouter des gens qui eux ont au moins le mérite d’avoir des points de vue singuliers, voire même pour certains un véritable système de pensée. Voyez plutôt : Onfray, Siné, Régis Debray, Boniface, Taddeï, Gresh, Péan.

Pour conclure cette liste, nous finirons par l’indignation de Stéphane Hessel, remise en cause par Yann Moix, ami de Paul-Eric Blanrue (proche de Robert Faurisson), converti au “BHLisme”. Yann Moix qui pour fustiger les positions politiques d’Hessel, se livre à une manœuvre scandaleuse en titrant sa chronique « Stéphane Hessel s’indigne porno« . Rappelons simplement que Stéphane Hessel fût déporté à Buchenwald, où il sera torturé.

“La Règle du Jeu” est l’archétype du groupe de pression néoconservateur. Dans son club d’idéologues, BHL réunit des néocons au style libertaire à d’autres néocons au style réactionnaire. De plus, l’opposition au discours établi est radicalement prohibée. Enfin, à ces deux points s’ajoute le MEMRI, une source d’information redondante de La Règle du Jeu. Pour La Règle du Jeu en effet, le MEMRI est « le best – of des médias de l’Orient « . Or, rappelons que pour le Center for American Progress, le MEMRI « promeut la propagande islamophobe aux Etats-Unis au travers de choix de traduction sélectifs qui ont pour but de faire valoir que l’Islam est intrinsèquement violent et favorise l’extrémisme ». Ainsi, le terroriste norvégien Anders Breivik a cité le MEMRI seize fois dans son manifeste.


posté le Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
unknown-2-11.jpg(...).jpg


Commentaires

Les commentaires de la rubrique ont été suspendus.