RSS artikels
Français  |  Nederlands

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10

Matonge/"Quartier des continents", stade suprême de la gentrification

gepost op 02/06/16 Trefwoorden  répression / contrôle social  logement / squats / urbanisme 

Dernière étape dans le "nettoyage" de Matonge. Le MR est à la manœuvre, ceux-là même qui considèrent que dédier une place à la mémoire de Lumumba constitue une incitation à l’émeute. Après avoir fermé les bars de la rue Longue Vie qui faisaient de Matonge un espace urbain vivant et réfractaire à quelques rues du Parlement européen, il s’agit maintenant d’en changer le nom afin de le diluer dans un nouveau quartier gentrifié et qui sait valoriser une diversité sage et commercialisable ouverte même le dimanche. Cette opération est une transformation de la ville de type néo-impériale qui consiste à lisser la mémoire et l’expérience d’urbanités subalternes. Le seul problème pour les "architectes" c qu’à la rue Longue Vie, les ancêtres ont la dent dure. Personne n’a attendu les urbanistes et les échevins pour appeler le quartier Matonge, c’est rentré dans l’usage par la bande. De même aujourd’hui, nous sommes nombreux à nous donner rdv Place Lumumba. Le "quartier des continents" est mort-né, longues vies à Matonge.

http://www.lesoir.be/1221634/article/actualite/regions/bruxelles/2016-05-26/ixelles-matonge-au-quartier-des-continents


gepost op Waarschuw het moderatiecollectief over de publicatie van dit artikel. Artikel afdrukken
Commentaren
  • Geen commentaren

Waarschuwing commentaren

Reacties zijn bedoeld om de informatie in het artikel aan te vullen, argumenteren, maak dan een onderzoek of vragen om het onderwerp van de bijdrage. De persoonlijke adviezen dat er niets meer in het artikel niet kan worden beschouwd als een discussieforum niet voldoet aan de pre-cités.Tout commentaar doelstellingen niet voldoen aan deze doelstellingen, of in strijd met het redactionele regels worden definitief verwijderd Site .

Verbinding naar het redactionele beleid van het collectief

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.