RSS articles
Français  |  Nederlands

Média : les demi-vérités qui trompent

posté le 17/10/15 par Alain Mots-clés  médias  D19-20 

Bonjour

En tant que participant à la préparation et aux journées d’action du D19-20, je crois qu’il est bon d’informer ceux qui n’ont pas pu suivre de près les péripéties de l’après-midi du 15 octobre sur ce qui s’est vraiment passé. En effet, les médias (même les plus complets sur nos activités), déforment la vérité, toujours dans un sens défavorable aux actions des militants.

Je comparerai donc ci-dessous les infos du site 7sur7 et la réalité des faits d’un témoin direct (votre serviteur).

A. Les faits relatés par 7sur7 :

http://www.7sur7.be/7s7/fr/3007/Bruxelles/article/detail/2491203/2015/10/15/105-arrestations-en-marge-du-sommet-de-l-UE-a-Bruxelles.dhtml

B) Ce qui s’est réellement passé :

1. Il y avait plus que 600 personnes mais comme elles ne se sont jamais trouvées au même endroit (dispersion pour encerclement), personne n’a vraiment pu les compter.

2. L’action réussie, le blocage de la rue Belliard, de 14h45 à 16h30 fut le fait de près de 200 personnes. Comme les limousines des grosses légumes pouvaient passer par ailleurs (rue Stevin/avenue de Kortenberg où les forces de police ont arrêté les 105 personnes), la police casquée et bottée n’est pas intervenue (de plus, l’embouteillage généralisé de la ville ne leur permettait pas de venir dans leurs camionnettes…)

3. A 16h30, devant le succès de l’action à cet endroit mais son inutilité stratégique globale, après de longs palabres entre les jeunes entravés (volontairement) et attachés à un bloc de ciment) qui voulaient « rester jusqu’au bout », il fut sagement décidé de lever le camp et de nous diriger vers les casernes d’Etterbeek où étaient retenus les activistes arrêtés à la rue Stevin 2 heures plus tôt. Accord de l’horrible Vandersmissen.

4. Etonnamment, malgré l’accord du chef, les cordons de police derrières les chevaux de frise nous empêchent d’aller vers le point de rassemblement central de l’avenue de la Joyeuse Entrée.

5. Nous repartons vers l’Ouest et, toujours étonnamment, un gradé nous précède et engueule les petits groupes de policiers qui font mine de nous empêcher de continuer notre joyeux cortège chantant et tambourinant. Je m’étonne encore que nous ne virions pas à l’Est (mail du PE, chaussée de Wavre…) mais rejoignons la rue du Trône et l’avenue de la Couronne où le bouchon automobile nous avait depuis longtemps précédé.

6. Nous nous glissons entre les voitures immobiles quand, place Blijckaert, surgissent devant nous des casqués en nombre. Le temps de nous retourner et nous découvrons un autre bataillon derrière nous.

7. Etant en tête, car en vélo, le cordon me laisse passer (un des derniers) et puis la nasse se referme. Piège machiavélique de VdSm, juste avant que nous ne quittions la zone de police Bxl-Ixelles.

8. Le groupe des 100 encerclés se fait tasser brutalement contre une façade. Les colsons sont sortis. Je me fait chasser de gauche et deà droite parce que j’assiste de trop près à la violence policière, avec bon nombre de badauds.

9. Négociations entre Vdsm et les « prisonniers ». Décision de laisser sortir ceux-ci un à un après photographie de leur carte d’identité (Est-ce parce que les paniers à paniers à salade ne pouvaient approcher ? (vu les embouteillage gigantesques provoqués en partie par les blocages de rues par la police…)).

10. Accueil de nos « camarades libérés » (ce qui nous vaut encore des menaces). Nous les dirigeons vers le point d’info et de sleeping d’une partie des internationaux n° 2, la Quincaillerie, située (ça tombe bien) à 250 mètres de là. .

11. Nous réchauffant (saleté de pluie glacée) et échangeant nos impressions (mi-figue mi-raisin) nous apprenons vers 19h00 que les emprisonnés du début de l’après-midi de la rue Stevin sont libérés. Joie.

12. La soirée, pour les plus courageux s’est terminée vers 1h00 du mat (ce vendredi, les ateliers, conférences et autres activités recommençaient dès 9h00).

Et pour terminer, une petite vidéo sur l’indifférence des policiers envers un de leurs « prisonniers » atteint d’une crise d’épilepsie et sur leur brutalité habituelle envers les témoins…

https://www.facebook.com/jeremie.declerck/videos/vb.100002838406159/756625517775388/?type=2&theater

Pour d’autres détails sur les faits de la rue Stevin, reportage de Zin TV :

http://www.zintv.org/Arrestation-d-une-equipe-de-ZIN-TV

A bientôt j’espère (dès cet après-midi pour la manifestation ?).


posté le  par Alain  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Les commentaires des articles trop anciens sont fermés, et ceci pour limiter les attaques de spam.