RSS articles
Français  |  Nederlands

Mohamed Khamisse Zacharia – Hommage collectif : La fin d’un rêve

posté le 01/12/20 par https://calaismigrantsolidarity.wordpress.com/ Mots-clés  répression / contrôle social  sans-papiers  solidarité 

Ci-dessous une lettre écrite par des amis de Mohamed Khamisse Zacharia qui est mort il y a quelques jours sur l’autoroute. Ils souhaitent qu’elle soit rendue publique.

Le 19 novembre 2020, sur l’A16, un jeune soudanais de 20 ans a perdu sa vie et tous ses rêves. Il était notre compatriote, notre frère, notre ami.

Mohamed est mort renversé par une voiture alors qu’il cherchait à fuir les gaz policiers depuis l’arrière d’un camion, véhicule de son désir, celui de rejoindre au plus vite l’Angleterre. Comme ses amis du pays, Mohamed a quitté sa famille prisonnière d’un camp de réfugiés au Darfour, Soudan, et a tenté couragement sa chance vers l’Europe. Demander l’asile en France alors que tous ses compatriotes s’y sentent rejetés n’était pas imaginable pour lui. Il a donc foncé vers une destination qui devint triste destinée.

Mohamed KHAMISSE ZACHARIA est pleuré par ses parents là-bas au Soudan et par nous, ses amis, ici à la frontière avec le Royaume-Uni. Nous avons appelé ses parents pour leur annoncer son décès. Nous avons entendu le désespoir d’une mère. Les associations étaient à nos côtés. Mohamed nous rassemble. Nous sommes tous habités du même désir de vivre qu’il avait.

Ses 20 ans de vie crient à nos cœurs, nos consciences et à la conscience de l’humanité. Voici notre cri, celui des exilés de Calais : « Nous ne savons pas quoi faire, nous voudrions accéder au Royaume-Uni, nous rêvons d’une vie digne, d’une vie d’humains. Vous le savez bien, notre pays connait la guerre, l’injustice des gouvernements. Vous le savez, nous sommes ici par nécessité, après avoir traversé les trop nombreuses souffrances de la route. Que la police et le gouvernement comprennent. Pourquoi nous pourchasser sur l’autoroute alors que des scanners, des agents de sécurité avec des chiens, des détecteurs passent déjà au crible tous les camions au niveau du port ? »

O absent si présent,

Grâce à ta voix, ta grandeur d’âme,

Vient à nous le souffle de tes lèvres,

Sont nées de nos mains ces lignes,

Emplies des couleurs de liberté, de paix et de justice

– Les amis soudanais de Mohamed


posté le  par https://calaismigrantsolidarity.wordpress.com/  Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Commentaires
  • Aucun commentaire

Avertissement

Les commentaires ont pour objectif de compléter l’information donnée dans l’article, argumenter, apporter une interrogation ou un questionnement par rapport au sujet de la contribution. Les avis personnels qui n’apportent rien de plus à l’article pourront être considérés comme discussion de forum ne répondant pas aux objectifs pré-cités.Tout commentaire ne répondant pas à ces objectifs, ou étant contraire aux règles éditoriales sera supprimé définitivement du site.

Lien vers la politique éditoriale du collectif

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)